BFM Paris

"Il n'y a pas de place pour l'hésitation": Anne Hidalgo appelle à accélérer la vaccination

La maire de Paris, qui présentait ce mercredi ses vœux, a insisté sur la "priorité" que constituait la vaccination et a assuré que la Ville était prête à jouer un rôle dans cette campagne.

Anne Hidalgo y voit "une priorité absolue" et l'"enjeu" de cette nouvelle année. La campagne de vaccination doit être au centre des attentions, a martelé ce mercredi l'édile à l'occasion de la présentation de ses vœux aux Parisiens.

"Il n'y a pas de place pour l'hésitation", a-t-elle lancé, enjoignant le gouvernement à "s'appuyer sur les collectivités locales pour la santé de nos concitoyens, pour permettre à notre ville de reprendre vie."

Et si "les prochaines semaines seront difficiles", la Ville sera "pleinement mobilisée" pour assurer cette tâche. Elle "prendra toute sa part, en mettant à disposition, en lien avec l’État, les lieux, les infrastructures et les moyens" car "la santé n'a pas de prix", a conclu Anne Hidalgo.

"Vigilante"

La maire socialiste prévient toutefois qu'elle restera "vigilante". Elle estime que "la lutte contre le virus ne peut se faire non plus au détriment des libertés publiques".

Un message et une posture qui s'inscrivent dans les nouvelles ambitions nationales que semble cultiver Anne Hidalgo. Avec la création prochaine d'une plateforme de réflexion intitulée "Idées en commun", l'hypothèse d'une candidature de la maire de Paris à l'élection présidentielle de 2022 fait son chemin.

Florian Bouhot Journaliste BFM Régions