BFM Paris

"Il faut maîtriser les rassemblements": pour PSG-Bayern, le maire du 15e favorable à des fan-zones

Après les scènes de liesse des supporters sans respect des mesures barrières mardi soir, Philippe Goujon juge que la création de fan zones pourrait limiter les risques de contamination.

Mardi soir, les supporters du Paris Saint-Germain ont fêté la qualification de leur équipe en finale de Ligue des champions avec ferveur dans les rues de la capitale. Mais en oubliant bien souvent les gestes barrières. Des comportements "irresponsables" condamnés par l'adjointe à la Santé à la mairie de Paris, Anne Souyris.

L'élue écologiste s'est même dite favorable à l'interdiction des rassemblements dimanche pour la finale et a écarté la possible création d'une fan zone pour contrôler les supporters. Un avis que ne partage pas le maire du 15e arrondissement de Paris. Invité de BFM Paris ce jeudi matin, Philippe Goujon a estimé que ces groupements organisés et contrôlés pouvaient être une solution:

"Soit la préfecture de police est en mesure d'interdire tout rassemblement, ça peut être une solution, soit si on ne peut pas interdire les rassemblements, il faut maîtriser ces rassemblements par l'organisation de fan zones avec de la police", a-t-il déclaré.

Dans son arrondissement, des habitants ont pu, sur réservation regarder le match sur un écran géant en mairie du 15e. Un dispositif qui "a bien fonctionné", même si cela "demande beaucoup de moyens", concède-t-il.

Le maire du 15e regrette "une opposition politique" entre la préfecture de police et la mairie de Paris "au détriment des Parisiens".

Des fan zones pour faciliter le "traçage"

Aux yeux de Philippe Goujon, la création de fan zones dimanche soir à Paris permettrait également de faciliter une forme de traçage en cas de contamination au Covid-19 durant la finale.

"Quand vous entrez dans la fan zone, vous êtes contrôlés. Vous pouvez donner votre identité s'il y a ensuite une nécessité d'organiser un dépistage, un traçage, l'isolement", explique le maire.

La ministre des sports Roxana Maracineanu a évoqué mercredi sur BFMTV la mise en place possible de fan zones pour la finale, tout en appelant à la "responsabilité" des supporters.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions