BFMTV

Tempête: cinq départements en vigilance orange, décrue en Bretagne

Cinq départements restent placés sous vigilance orange mercredi à 16h

Cinq départements restent placés sous vigilance orange mercredi à 16h - -

Il ne reste plus que cinq départements en vigilance orange ce mercredi pour inondations et pluie. Par ailleurs, la décrue des rivières était amorcée sur la plupart des cours d'eau bretons mercredi soir.

Pas de trêve pour le jour de Noël. Cinq départements étaient toujours placés mercredi en vigilance orange. Ainsi l'Aisne est en vigilance crue ainsi que le Finistère, le Morbihan et l'Ile-et-Vilaine. Les Alpes-Maritimes sont placées en alerte pluie-inondation.

Décrue de la plupart des cours bretons

Par ailleurs, la décrue des rivières était amorcée sur la plupart des cours d'eau bretons mercredi soir. Dans le Finistère, la Laïta, qui coule à Quimperlé après la confluence de l'Isole et de l'Ellé, était en décrue, celle-ci devant perdurer jeudi, selon Vigicrues.

A Quimperlé, où une partie des quais a été inondée mardi, il n'y avait plus d'eau dans les rues de la basse ville mercredi après-midi.

La pleine mer de mercredi soir, aux alentours de 23h, devrait cependant ralentir l'évacuation de la rivière Laïta en mer.

A Châteaulin, autre "point chaud" dans le Finistère après le passage de "Dirk", la décrue de l'Aulne était bien engagée mercredi après-midi. Le niveau de la rivière a atteint 2,38 m mardi et était redescendu à 1,85 m mercredi soir, selon les déclarations d'Alain Parc, adjoint au maire.

Nouvel épisode pluvieux attendu jeudi et vendredi

La vigilance reste de mise car un nouvel épisode pluvieux est attendu jeudi et vendredi "et pourrait avoir un impact si l'Aulne n'est pas descendue suffisamment", a-t-il ajouté. Un autre épisode pluvieux est attendu lundi et mardi prochains, selon lui.

A Morlaix, surprise par une crue subite mardi, la rivière était passée en vigilance vert, niveau de le plus bas.

Dans l'Ille-et-Vilaine, le cours de la Vilaine, entre Rennes et Redon, restait préoccupant. Il devrait continuer à monter dans le secteur de Guipry-Messac, selon la préfecture.

Dans ce département, la RN 24, entre Rennes et Lorient, était toujours coupée dans les deux sens, à hauteur de Bréal-sous-Monfort, en raison d'une inondation. Des routes secondaires étaient aussi inondées dans les départements de la Loire-Atlantique, du Finistère, du Morbihan et de l'Ille-et-Vilaine, selon le Centre d'informations routières, le Cricr-ouest.

M.G. et M. P. avec AFP