BFMTV

Tempête Aurore: des rafales de 175km/h à Fécamp, 153km/h à Paris

Plusieurs records ont été battus ces dernières heures alors que les vents, toujours forts, se dirigent désormais vers l'est de la France.

La tempête a été bien plus forte que prévue. Durant la nuit de mercredi à jeudi, et alors que plusieurs départements du Nord-ouest du pays avaient été placés en vigilance orange pour vent violent, les rafales ont finalement atteint la région parisienne avant de se déplacer vers l'Est de l'Hexagone. Pour l'heure, 13 départements sont toujours placés en vigilance par l'institut météorologique.

Record en Normandie

Et les chiffres sont parlants. A Fécamp en Seine-Maritime, un record tout mois confondus a été battu avec un pic a 175 km/h enregistré durant la nuit pour cette station météorologique inaugurée en 1946. Dans la Manche, des rafales à 150 km/h ont été reportées à Octeville.

A Paris, c'est un record pour le mois d'octobre qui a été battu avec des vents de 109 km/h, soit la rafale la plus forte des 18 derniers mois. Au sommet de la tour Eiffel, des bourrasques allant jusqu'à 153 km/h ont été notées. Autre record pour ce mois d'octobre, dans la Vosges, où des vents à 170 km/h ont été ressentis à 1000m d'altitude.

Plus à l'Ouest, si les records ne sont pas tombés, les relevés restent impressionnants. Dans le Finistère, à Plougonvelin et sur les pointes du Raz et de Penmarch, des vents de 139, 132,8 et 131 km/h ont été enregistrés tandis que le Morbihan a été touché par des vents 125,3 km/ au niveau de l'île de Groix.

Dans les terres, Beauvais a ressenti un vent allant jusqu'à 101 km/h tandis qu'Orléans a été touché par un pic venteux de 102 km/h.

https://twitter.com/Hugo_Septier Hugo Septier Journaliste BFMTV