BFMTV

Séismes en France: faut-il s'inquiéter?

Le séisme survenu lundi soir a été ressenti de Grenoble à Nice.

Le séisme survenu lundi soir a été ressenti de Grenoble à Nice. - -

Un séisme de magnitude 5 a été ressenti de Grenoble à Nice, lundi soir, sans faire de dégâts ni de blessé. Son épicentre se situe près de Barcelonnette, dans les Alpes-de-Haute-Provence.

La terre n'avait pas tremblé aussi fort dans la région depuis quarante ans. Un séisme de magnitude 5 sur l'échelle de Richter a frappé le Sud-Est de la France, lundi soir. Son épicentre, situé dans les Alpes-de-Haute-Provence, près de Barcelonnette, s'est produit à 21h27, selon le Réseau national de surveillance sismique (ReNass). Dans cette région sujette aux secousses sismiques, une telle puissance reste très rare et le dernier tremblement de terre de cette intensité, dans le Sud, remonte à juillet 2011. Un séisme de magnitude 5,3 s'était en effet produit au large de la Corse, en mer Méditerranée.

Si ces tremblements de terre n'ont fait ni dégât majeur ni blessé, ils témoignent de l'activité sismique continue en France métropolitaine, comme le montrent les rapports du ReNass. Quelles sont, en France, les zones les plus exposées? Y'a-t-il un risque pour les populations?

> Quatre zones principalement concernées

Carte des zones sismiques en France.
Carte des zones sismiques en France. © -

En France métropolitaine, quatre zones sont concernées par une sismicité moyenne, soit au niveau 4 sur une échelle de 1 à 5 (voir carte ci-contre). Il s'agit de la chaîne des Pyrénées, du nord et du sud des Alpes et du sud de l'Alsace, des zones montagneuses pour la plupart. Seules la Guadeloupe et la Martinique sont concernées par le niveau 5, celui d'un risque élevé de séisme.

"Dans toute la chaîne des Alpes, et particulièrement dans le sud des Alpes, il y a très fréquemment des petits séismes mais beaucoup ne sont pas ressentis ou sont ressentis extrêmement localement", explique à BFMTV le sismologue Yann Klinger. Il est donc rare de pouvoir ressentir un séisme en France, car leur puissance est en général trop faible. Pourtant, environ 1.500 séismes sont enregistrés sur le territoire français chaque année, dont une dizaine ayant une magnitude supérieure à 3,5.

> Un risque de réplique?

Compte tenu de la puissance du séisme enregistré lundi soir, des répliques pourraient se faire ressentir. L'Observatoire de sismologie de Strasbourg en a d'ores et déjà enregistré un certain nombre, dont beaucoup ne sont pas ressenties par la population en raison de leur magnitude bien inférieure. "Il n'est pas impossible qu'il y en ait une qui soit un peu plus importante que celles que l'on a eu jusqu'à présent et serait ressentie. On sait qu'elles vont continuer", indique le sismologue Jérôme Vergne, interrogé par BFMTV.

"On est là dans un contexte sismique un peu particulier, avec des essaims. Il pourra probablement y avoir des séismes dans cette région pendant relativement longtemps, si l'on suit le même processus que les essaims qui se sont produits en 2013 et dans les années 2000", fait valoir cet expert.

> Rareté des séismes dépassant la magnitude 5

Les experts s'entendent sur le fait que le tremblement de terre enregistré lundi soir est d'une intensité rare pour la France métropolitaine. "Les séismes dépassant la magnitude 5 se produisent tous les cinq à dix ans sur le territoire", rappelle ainsi Jérôme Vergne, qui souligne qu'à l'échelle mondiale, il s'agit d'une secousse relativement faible. A titre de comparaison, le séisme de magnitude 6,4 qui avait frappé L'Aquila, en Italie, en avril 2009, avait laissé un lourd bilan: plus de 300 morts et d'énormes dégâts.

"Ce type de phénomène n'est pas courant. Dans le Sud-Est de la France, il se produit tous les vingt ou trente ans", ajoute François Thouvenot, sismologue et responsable du réseau Sismalp. Alors que la région de Nice est considérée comme particulièrement vulnérable, le sismologue rappelle que toute cette zone géographique peut être frappée par un gros séisme. "A Nice, il y a une densité de population beaucoup plus importante et un risque sismique présent à la fois en mer, en Italie et dans l'arrière-pays niçois. Mais les régions de Grenoble, Annecy, Chambéry, Chamonix, ou d'autres zones des Hautes-Alpes, peuvent être tout à fait touchées", précise ainsi François Thouvenot. "Le dernier séisme de magnitude 5 qui a frappé la région s'était produit à Annecy, en 1996. Il y a donc 18 ans".

Les plus importants séismes enregistrés en France ces douze derniers mois.
Les plus importants séismes enregistrés en France ces douze derniers mois. © -

A noter que sur les douze derniers mois, en France, quatre autres secousses relativement importantes ont été enregistrées: le 25 janvier 2014 près d'Aurillac (magnitude 3,9), le 21 novembre 2013 près de Vannes (magnitude 4,6), le 25 septembre 2013 près de Montargis (magnitude 3,6) et le 13 mai 2013 près de Tarbes (magnitude 4).

Adrienne Sigel et avec Julien Migaud-Muller et Romain Mas et Tiffanie Osswalt