BFMTV

Paris a battu des records de chaleur la nuit dernière

La France traverse un épisode caniculaire qui se caractérise notamment par la chaleur de ses nuits. Avec ses 28 degrés à minuit, Paris a battu un record de températures pour la saison.

Il a fait une nouvelle fois très chaud à Paris dans la nuit de jeudi à vendredi. Avec les 28 degrés enregistrés à minuit, la capitale s'est transformée en fournaise à ciel ouvert.

Les villes sont des "éponges" à chaleur

Un phénomène qui s'explique d'abord par l'urbanisation et la densité de population de la capitale.

"Les températures les plus élevées sont mesurées dans les villes. Les grosses agglomérations servent d'éponges et gardent toute la chaleur durant la journée, la conservent encore la nuit ce qui fait que la température baisse beaucoup moins qu'en campagne. Par exemple dès qu'on sort de Paris, on perd cinq ou six degrés", explique Christophe Person, le spécialiste météo de BFMTV.

Mais en plus "les masses d'air extrêmement chaudes en provenance de l'Espagne et du Maghreb combiné à l'absence de vent", n'arrangent rien selon lui.

Ces records de chaleur pour la saison n'ont pas manqué de faire réagir les internautes. Chacun racontant à sa façon l'impression de se liquéfier sur place, la difficulté à trouver le sommeil ou encore les odeurs qui accompagnent ces températures extrêmement élevées.

Quarante-trois départements sont encore en vigilance orange canicule, parmi eux tous ceux de l'Ile-de-France. Les températures devraient commencer à baisser légèrement à partir de ce weekend.

M.-C.M.