BFMTV

Météo: une "vague de douceur" traverse l'Europe

Photo d'illustration - les températures sont particulièrement douces en cette semaine de décembre

Photo d'illustration - les températures sont particulièrement douces en cette semaine de décembre - Flickr / Spry

Des courants d'air chaud adoucissent le climat dans l'Hexagone, mais aussi sur une bonne partie de l'Europe, où des records de douceur ont été battus ces derniers jours.

Mardi, le mercure a grimpé jusqu'à 18,1°C à Lyon, soit plus de 10 degrés au-dessus des normales de saison. Météo France prévoit entre 10 et 16 degrés à Paris jeudi, alors que les moyennes pour le mois de décembre se situent normalement entre 3,4 et 7,5°C. D'où viennent ces températures particulièrement douces pour un mois de décembre?

"Depuis le week-end dernier, un vent assez soutenu de sud, arrivant d'Espagne, souffle sur les Pyrénées, et un vent d'est, descendant des Alpes italiennes, souffle sur les Alpes du Nord", écrit Météo France. Ces "courants d'air plus chauds entraînent des températures au-dessus des normales de saison", explique à BFMTV.com François Jobard, prévisionniste Météo France.

Des records mensuels de températures nocturnes ont été battus dans la nuit du 17 décembre avec 14,5 °C à Salon-de-Provence (Bouches du Rhône), alors que le précédent record était de 14°C et datait de décembre 1953. La même nuit, 13,6°C ont été mesurés à Lons-le-Saunier dans le Jura. Le précédent record datait de décembre 2006 avec 12,5°C, explique le prévisionniste.

"Il s'agit de records de températures minimales", souligne-t-il, c'est à dire que le thermostat n'est pas descendu sous ces températures dans la nuit.

Russie, Pologne, Ukraine, "il fait doux presque partout"

Mais cette vague de douceur s'étend également en Europe, avec d'autres records en Europe de l'Est. Le phénomène est appelé 'vague de douceur' et non 'vague de chaleur' car les températures, bien qu'au-dessus des moyennes, restent faibles. Alors qu'on parlait du "Moscou-Paris" pour l'air glacial venu de Sibérie en février 2018, François Jobard parle là de "Paris-Moscou": un vent plus chaud d'ouest en est.

"Il fait doux presque partout. En Russie, en Pologne ou en Ukraine, il n'y a pas de neige à quelques jours de Noël alors qu'on en trouve habituellement".

Le record de douceur de 19,3°C a été mesuré à Salzbourg, en Autriche (dernier record de 19,2°C en décembre 2006). Et à Kiev, la capitale ukrainienne, 15°C ont été mesurés, "on est au niveau du record mensuel", explique le prévisionniste, qui parle d'une "grande vague de douceur en Europe".

"Un coup de pouce du réchauffement climatique"

Ce phénomène météorologique "reçoit un coup de pouce du réchauffement climatique. Il est beaucoup plus facile de battre un record de douceur plutôt qu'un record de froid. Les vagues de douceur se multiplient en en hiver, les canicules en été", continue François Jobard.

Sur son site, Météo France souligne que "trois des quatre hivers [décembre, janvier et février] les plus chauds se sont produits dans les 10 dernières années" avec notamment l'hiver 2015-2016, qui "s'est révélé être le plus chaud avec une température moyenne de 8,0°C, soit 2,6 degrés au-dessus de la normale".

D'après les prévisions Météo France, cet épisode plus doux devrait perdurer jusqu'à la fin de l'année. "On ne sera pas forcément entre 15 et 20°C, plutôt sur des températures entre 10 et 15°C, mais toujours au-dessus des normales de saison".

Prévision météorologiques pour jeudi 19 décembre dans l'après-midi
Prévision météorologiques pour jeudi 19 décembre dans l'après-midi © BFMTV
Salomé Vincendon