BFMTV

Intempéries : le point sur un weekend de dommages en série

Grenoble, dimanche 28 octobre

Grenoble, dimanche 28 octobre - -

Deux disparus dans le grand sud-est, plus de 50.000 foyers sans électricité... Les vents violents et les chutes de neige qui ont sévi ce week-end ont provoqué drames et dommages en série.

Des vents frôlant les 130 km/h : un phénomène qui se produit en moyenne 3 fois tous les 10 ans, selon Météo France, mais qui a ravagé ce weekend tout le grand quart sud-est. Dimanche soir, six départements étaient encore en alerte orange : les Bouches-du-Rhône, les Pyrénées-Orientales, le Vaucluse, la Drôme, l'Ardèche et l'Isère.

>> Voir les images des intempéries prises par nos Témoins BFMTV

5.000 foyers toujours privés d'électricité dimanche soir

Quelque 5.000 foyers restaient privés d'électricité dimanche en début de soirée dans trois départements alpins - Isère, Savoie et Haute-Savoie - à la suite des chutes de neige qui ont touché la région, a indiqué ERDF dans un communiqué.

Ce nombre devrait diminuer de moitié d'ici à 22 heures, espère ERDF qui ne prévoit cependant pas un retour total à la normale avant la fin de journée lundi.

C'est la Haute-Savoie qui reste le département le plus touché par ces coupures.

Dans les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse, les sapeurs-pompiers ont effectué des centaines d'intervention, notamment pour des chutes d'arbres et de poteaux sur la voie publique.


Un garçon de 12 ans et un véliplanchiste portés disparu

Dimanche soir, un enfant britannique de 12 ans, porté disparu depuis samedi vers 18 heures, n'avait toujours pas été retrouvé. Il se promenait alors à vélo, sur l'île de Porquerolles (Var) balayée par de fortes rafales de vent.

Dans l'Hérault, on est toujours sans nouvelles d'un véliplanchiste de 26 ans qui a disparu près d'une plage de Sérignan depuis samedi, malgré l'élargissement du périmètre de recherches.

Un navire a pris l'eau dans le port de Marseille

Sous la pression du vent également, un navire de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM), sans passagers à bord, a pris l'eau après avoir rompu ses amarres dans la nuit de samedi à dimanche et heurté le quai.

Le choc a ouvert une brèche qui a provoqué l'inondation de deux compartiments étanches. Le navire est désormais tenu à quai à l'aide d'un remorqueur, où il penchait légèrement à tribord.

40 automobilistes ont trouvé refuge dans un gymnase

Les intempéries ont également affecté la circulation, comme en Isère. Une quarantaine d'automobilistes bloqués par des chutes de neige, inhabituellement abondantes en cette époque de l'année, ont dû passer la nuit de samedi à dimanche dans un gymnase, à Laffrey.