BFMTV

Viaduc écroulé à Gênes: "Je me suis envolé", raconte un survivant

Un Italien, qui se trouvait sous le pont Morandi lorsqu’il s’est effondré, raconte la catastrophe qui a coûté la vie à au moins 30 personnes.

Il a survécu à la catastrophe. Un Italien, présent dans son camion sous le viaduc qui s’est effondré à Gênes en Italie ce mardi, a raconté les événements à une caméra locale. Le bras soutenu par une attelle, à quelques mètres des lieux du drame, il décrit les événements qui ont précédé la chute:

"(J’ai entendu) un grondement fort, et je me suis envolé, c’est tout", confie-t-il, visiblement sonné. "J’ai volé sur au moins 10 mètres. Je me suis cogné contre un mur et c’est tout, je ne me souviens de rien d’autre."

"Je me suis vu m'envoler"

Il raconte être sorti de son véhicule quelques instants avant l’effondrement du pont autoroutier, et que c’est l’onde de choc qui l’a projeté contre un mur. Il est blessé à l’épaule droite et à la hanche. "Je ne sais pas quoi dire, je n’ai pas les mots (…) Dès que je suis sorti (du camion) (le pont) est tombé. J’ai entendu le grondement, je me suis vu m’envoler et c’est tout."

Au moins 30 personnes ont trouvé la mort dans l’effondrement du pont, situé à une hauteur entre 45 et 55 mètres au-dessus du sol. Alors que les secours sont mobilisés sur les lieux pour venir en aide aux victimes et aux éventuelles personnes ensevelies, des questions sont déjà soulevées quant à l’état de la structure.

B.P.