BFMTV

Venezuela: début du vote pour l'élection de l'Assemblée constituante

Le vote s'ouvre après quatre mois de violence au Vénézuela, qui ont déjà fait 113 morts.

Les bureaux de vote ont ouvert dimanche à 6 heures (heure locale, 12h à Paris) au Venezuela pour l'élection de l'Assemblée constituante, un projet du président socialiste Nicolas Maduro rejeté par l'opposition, ont annoncé les autorités.

Il s'agit de désigner les 545 membres de cette assemblée, un super-pouvoir qui va diriger le pays pour un temps indéterminé.

Nicolas Maduro lui-même a voté dès l'ouverture du scrutin dans un bureau de l'ouest de la capitale Caracas, accompagné de son épouse Cilia Flores et de plusieurs dirigeants.

Déjà plus de 100 morts et une réprobation internationale 

Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a réussi son pari: ses partisans devaient élire dimanche une Assemblée constituante sans opposition, en dépit des violentes manifestations, qui se soldent par plus d'une centaine de morts, et une forte réprobation internationale.

"Nous sommes à la veille d'une grande victoire électorale. Ils n'ont pu empêcher la Constituante. C'est déjà une réalité politique", a lancé Nicolas Maduro samedi lors d'un meeting.

Contre vents et marées, le président a mené son projet à bon port: un atout qu'il a sorti de sa manche au milieu des manifestations qui, depuis quatre mois, réclament son départ du pouvoir.

Un pays au bord de l'effondrement économique 

Morts par balles, lynchages, vandalisme, immeubles et camions incendiés, villes quasi paralysées par des nuages de gaz lacrymogènes, jets de pierres et cocktails Molotov ont aggravé la crise dans ce pays polarisé et au bord de l'effondrement économique.

Après avoir échoué à arrêter ce projet par ses manifestations, grèves, barrages, l'opposition a appelé à un rassemblement massif dimanche à Caracas et à dresser des barricades dans tout le pays, bien que le gouvernement ait menacé d'emprisonner ceux qui feraient obstacle au scrutin.

P.A., avec AFP