BFMTV

Une femme interdite de croisière à vie après avoir grimpé sur la rambarde d'un bateau

Un paquebot de la Royal Caribbean Cruises (RCL)

Un paquebot de la Royal Caribbean Cruises (RCL) - AFP-Honduras Presidency

La passagère d'une croisière maritime a été interdite à vie de naviguer avec la compagnie maritime Royal Caribbean, après être montée sur une rambarde du bateau pour prendre une photo.

Une femme a été expulsée et bannie à vie d'une croisière maritime après après s'être mise en danger en grimpant sur la balustrade du balcon de sa chambre pour se prendre en photo, rapporte la chaîne américaine CNN.

L'incident s'est produit à bord du navire Allure of the Seas la semaine dernière, au large des Caraïbes, plus précisément près de la station balnéaire de Labadie, en Haïti.

L'alerte a été lancée par un passager, un certain Peter Blosic. Il a prévenu l'équipage de la croisière après avoir repéré une femme en train de se prendre en photo les mains sur la tête, en équilibre sur la balustrade du bateau.

"Une passagère imprudente en situation de danger"

"J'étais sur mon balcon quand j'ai vu la femme grimper sur sa rambarde. C'est arrivé si rapidement", se souvient Peter Blosic. "Ne sachant pas quelles étaient ses intentions, j'ai alerté l'équipage. Si je ne disais rien et qu'elle s'apprêtait sauter, ça aurait été horrible", explique cet homme.

L’équipage du navire a donc retrouvé et interpellé cette femme au moment où le navire a accosté à Falmouth, en Jamaïque. Un incident confirmé à CNN par un porte-parole de Royal Caribbean. Sur le site internet de la compagnie, il est précisé qu'il est formellement interdit de "s'asseoir, de se tenir debout, de poser ou de grimper sur et au-dessus de tout garde-corps extérieur ou intérieur ou d'autres barrières de protection du bateau", pour la sécurité des clients.

"Cette semaine, à bord du navire Allure of the Seas, une passagère imprudente a été observée en situation de danger, posant pour une photo en équilibre sur la balustrade du balcon de sa cabine avec l'aide de son compagnon", indique la compagnie. "La sécurité en a été informée et les deux passagers ont été débarqués de la croisière. Par conséquent, les passagers sont interdits de naviguer à vie avec Royal Caribbean", précisent-ils.
Jeanne Bulant