Un jeune Saoudien risque la peine de mort pour avoir manifesté quand il avait 10 ans

Le jeune Murtaja Qureiris, sur une photo non datée diffusée par l'ONG Amnesty Intrernational.
 

Le jeune homme est détenu dans les geôles saoudiennes depuis quatre ans pour avoir participé à une manifestation des printemps arabes en 2011, lorsqu'il n'avait que 10 ans. À 18 ans aujourd'hui, il risque la peine capitale.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire