BFMTV

Tunisie: mise en place d'un couvre-feu nocturne dans tout le pays

Les autorités tunisiennes ont décrété vendredi un couvre-feu nocturne dans toute la Tunisie après plusieurs jours d'une contestation sociale partie du centre défavorisé pour s'étendre à de nombreuses villes à travers le pays - 22 janvier 2016

Les autorités tunisiennes ont décrété vendredi un couvre-feu nocturne dans toute la Tunisie après plusieurs jours d'une contestation sociale partie du centre défavorisé pour s'étendre à de nombreuses villes à travers le pays - 22 janvier 2016 - Photo d'illustration - AFP

Cinq ans après la Révolution de 2011, la colère monte toujours en Tunisie. A la suite de fortes manifestations entérinées par un mouvement contestataire dans la ville de Kasserine, un couvre-feu nocturne a été décidé dans tout le pays.

Les autorités tunisiennes ont décrété vendredi un couvre-feu nocturne dans toute la Tunisie après plusieurs jours d'une contestation sociale partie du centre défavorisé pour s'étendre à de nombreuses villes à travers le pays.

A partir de 20h00 

"Au vu des atteintes contre les propriétés publiques et privées et de ce que la poursuite de ces actes représente comme danger pour la sécurité de la patrie et des citoyens, il a été décidé de proclamer à partir d'aujourd'hui (vendredi) un couvre-feu sur tout le sol tunisien de 20h00 à 05h00", a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Retour en arrière et situation chaotique

Le scénario de 2011 va-t-il se reproduire en Tunisie? Depuis plusieurs jours, cinq ans après la révolution, la Tunisie fait à nouveau face à une forte contestation populaire contre le chômage et l'exclusion sociale. Parti de la ville de Kasserine, dans le centre du pays, le mouvement s'est étendu à d'autres villes, contraignant le Premier ministre Habib Essid à écourter sa tournée en Europe, où il participait au Forum de Davos, avant de rencontrer Manuel Valls en France.

Kasserine, vitrine de la Tunisie ?
A.-F. L. avec AFP