BFMTV

Syrie: la vidéo d'un enfant rescapé d'un bombardement à Alep rappelle au monde l'ampleur du conflit

La vidéo d'un enfant tout juste extirpé d'un bâtiment en ruine d'Alep suite à un bombardement fait grand bruit sur les réseaux sociaux. Le visage de l'enfant ravive les consciences sur l'ampleur de la crise humanitaire dans la ville syrienne assiégée.

La vidéo d'un enfant sorti des décombres d'un immeuble d'Alep a déjà été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux, depuis mercredi 17 août. La vidéo d'1'30 montre un jeune garçon au visage ensanglanté et choqué au milieu du chaos, tout juste rescapé d'un bâtiment sur le point de s'effondrer.

Le jeune garçon de la vidéo s'appelle Omran, selon le média australien Business Insider. Le correspondant du journal The Telegraph Raf Sanchez rapporte sur Twitter qu'il a pu être soigné à la tête et ressortir de l'hôpital dans la soirée. Selon lui, les rebelles entendent désormais faire de lui "leur représentant dans le monde".

"L'un des pires conflits urbains jamais menés"

L'incompréhension et la sidération perceptibles dans les yeux de l'enfant donnent une résonance particulière au drame qui touche actuellement la Syrie. La ville d'Alep est assiégée par l'armée syrienne et son allié russe depuis des semaines. Depuis que les rebelles ont fait éclaté le siège auquel étaient soumis leurs secteurs dans la ville le 6 août, les bombardements se sont intensifiés, au grand dam des populations civiles. 

La bataille d'Alep est l'un des pires conflits urbains jamais menés, a déclaré lundi le président du Comité international de la Croix-Rouge. Au moins 300.000 syriens sont estimés morts dans la guerre en Syrie mais il reste aujourd'hui difficile de savoir combien de personnes ont perdu la vie ces dernières semaines à Alep.

J.B