BFMTV
International

SONDAGE BFMTV. Guerre en Ukraine: 88% des Français choqués par l'invasion russe

Selon une nouvelle enquête Opinion 2022 menée par notre partenaire Elabe pour BFMTV, "L'Express" et SFR, seulement 8% des Français sont favorables à l'envoi de troupes françaises.

Une invasion qui indigne. 88% des Français se disent choqués par les bombardements et l'entrée des troupes russes sur le territoire ukrainien, selon une nouvelle enquête Opinion 2022 menée par notre partenaire Elabe pour BFMTV.

Dans le détail, 66% de la population interrogée se dit très choquée et 22% assez choquée par l'intervention militaire de Moscou. À l’inverse, 12% des Français ne sont pas choqués, dont 9% pas vraiment choqués et 3% pas du tout choqués.

La part de Français qui se déclarent choqués est majoritaire dans les trois tranches d'âges: ils sont 77% à l'être chez les plus de 65 ans, 67% chez les 35-64 ans et 56% chez les moins de 35 ans.

Sondage Elabe pour BFMTV le 1er mars 2022.
Sondage Elabe pour BFMTV le 1er mars 2022. © Elabe

Ce ressenti est également largement majoritaire dans toutes les catégories de population et électorats. Des différences d’intensité sont toutefois à noter: ainsi ils sont 79% chez les potentiels électeurs de Valérie Pécresse à se dire très choqués tandis qu'ils sont 50% à l'être chez ceux d'Éric Zemmour.

17% jugent que la France ne doit pas réagir

Face à l’invasion de l’Ukraine par la Russie, 33% des Français estiment que la France doit mettre en place des sanctions économiques contre la Russie et les dirigeants russes, 41% envoyer du matériel militaire et humanitaire pour aider l’Ukraine (sans envoi de troupes françaises) et 8% envoyer des troupes françaises sur le territoire ukrainien pour combattre les militaires russes.

17% des personnes sondées estiment a contrario que la France ne doit pas réagir et ce, ni sur le plan militaire ni sur le plan économique.

Si cette intervention de la France est réclamée par toutes les catégories d'électorats, ils sont 32% de potentiels électeurs chez Éric Zemmour, 24% chez Marine Le Pen et 22% chez Jean-Luc Mélenchon à ne pas souhaiter que la France agisse.

Sondage Elabe pour BFMTV le 1er mars 2022.
Sondage Elabe pour BFMTV le 1er mars 2022. © Elabe

Un impact pour 38% d'entre eux sur leur vote

En outre, 61% des Français inscrits sur les listes électorales jugent que la crise ukrainienne n’aura pas d’impact sur leur choix à l’élection présidentielle française. Ce qui laisse tout de même 38% d'interrogés qui affirment qu’elle aura un impact.

50% des Français déclarent faire confiance à Emmanuel Macron pour faire face à la crise provoquée par l’intervention militaire de Moscou, c’est nettement plus que les principaux candidats à la présidentielle : 35% feraient confiance à Marine Le Pen si elle était au pouvoir, 30% à Valérie Pécresse, 23% à Jean-Luc Mélenchon, 22% à Eric Zemmour et 17% à Yannick Jadot.

Échantillon de 1 431 personnes représentatif des résidents de France métropolitaine âgés de 18 ans et plus, dont 1 330 inscrits sur les listes électorales. Interrogation par Internet les 27 et 28 février 2022. La représentativité de l’échantillon a été assurée selon la méthode des quotas appliquée aux variables suivantes: sexe, âge, catégorie socio-professionnelle, région de résidence et catégorie d’agglomération.

Pour les questions d’intention de vote, seules les personnes inscrites sur les listes électorales et ayant l’intention d’aller voter sont prises en compte. Pour les questions d’opinion, l’ensemble de l’échantillon est pris en compte Marge d’erreur comprise entre 1,1 et 3,1 points de pourcentage

Hugues Garnier Journaliste BFMTV