BFMTV

Sarkozy devra éviter les gaffes protocolaires…

BFMTV

La réception de Nicolas Sarkozy et Carla Bruni-Sarkozy par la reine d’Angleterre à Windsor va suivre un protocole bien précis, avec lequel les gaffes ne sont pas permises.

Le protocole d'une réception avec la reine d'Angleterre est très strict. Ainsi, Clara, professeur d'histoire à Londres depuis 20 ans, en précise les points importants : « c'est elle qui vous adresse la parole en premier », « il ne faut pas faire des phrases trop longues », « ne pas marcher trop vite car cela la fatigue », « ne pas en faire trop du côté du glamour car les anglais aiment la discrétion et l'élégance ».

« Ne pas faire comme Chirac »

Autre interdiction avec la reine : ne pas la toucher. Or, les présidents français ont a plusieurs reprises violé cet interdit. Comme le précise Stuart Bell, député travailliste, Nicolas Sarkozy ne devra pas « faire comme le président Pompidou en 1972 qui a pris la reine par le coude ». De même qu'il devra éviter de mettre sa main dans le dos de la reine sur le tapis rouge comme se l'était permis Jacques Chirac en 2004, provoquant une « une » du Daily Mail titrée « Hands Off !» (bas les pattes !) qui montrait l'ampleur du scandale provoqué ! D'autre part, Stuart Bell rappelle que « la dernière fois que Jacques Chirac est venu, il est resté coincé dans un embouteillage et a fait attendre la reine pendant 30 à 40 minutes », ce qui bien évidemment ne se fait pas ! Ainsi, Nicolas Sarkozy devra tempérer ses ardeurs et éviter les familiarités qu'il s'était permis avec certains homologues : bises à la chancelière allemande Angel Merkel, main sur l'épaule de Vladimir Poutine, etc...

Une suite aux petits oignons

Mais malgré ces apparences froides, la reine sait recevoir. Ainsi, selon Vincent Meylan, chef du service royauté à Point de vue, « ce qui est plus important que le protocole lui-même, c'est le soin avec lequel on prépare ce genre de visite ». En effet, d'après lui, « vous pouvez parier que ce soir dans leurs appartements du château de Windsor, le Président de la République et son épouse vont avoir sur leurs tables de nuit l'eau minérale qu'ils préfèrent, les livres qu'ils préfèrent, les fleurs qu'ils préfèrent,... »

La rédaction et François-Xavier Ménage-Bourdin & Co