BFMTV

Sadiq Khan répond aux insultes de Donald Trump et l'interpelle sur le droit à l'IVG

Le maire de Londres dans la vidéo publiée sur Twitter ce lundi.

Le maire de Londres dans la vidéo publiée sur Twitter ce lundi. - Capture d'écran Twitter

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a répondu à l'insulte du président américain ce lundi, dans une vidéo où il l'interpelle sur les récents reculs sur les droits des femmes aux États-Unis.

À peine était-il arrivé sur le sol britannique pour une visite d'État que Donald Trump insultait dans un tweet le maire de Londres, Sadiq Khan, le traitant de "loser". Ce lundi dans la journée, le maire de Londres a répliqué en publiant une vidéo dans laquelle il interpelle le président américain sur les droits des femmes dans son propre pays.

"M. le président Trump, si vous regardez ça, sachez que vos valeurs et ce pour quoi vous vous battez sont à l'opposé des valeurs de Londres et de ce pays", a répondu le maire de Londres dans une vidéo face caméra de près de deux minutes.

L'Alabama a promulgué mercredi 15 mai la loi anti-avortement la plus stricte des États-Unis et Donald Trump s'était déclaré "profondément pro-vie", soit favorable à la restriction de l'avortement.

"Nous devrions tous être féministes"

Debout dans son bureau londonien, Sadiq Khan déplore dans cette vidéo "les régressions" qui ont eu lieu ces dernières années aux États-Unis, notamment en matière de droits des femmes. "Actuellement dans certains états des États-Unis, il est devenu quasiment impossible pour les femmes d'avoir recours à l'avortement", souligne le maire travailliste.

"En tant que président des États-Unis, vous avez une énorme responsabilité dans vos prises de décisions. Et vous avez aussi une énorme plateforme, car les gens suivent ce que vous faites", poursuit Sadiq Khan. À Londres, "nous pensons que la diversité n'est pas une faiblesse mais une force. Nous respectons les femmes. Et nous pensons qu'elles sont à l'égal de l'homme. Nous pensons qu'il est important de sauvegarder nos droits à tous, et particulièrement des plus vulnérables et des marginalisés", développe encore Sadiq Khan.

"Le combat pour l'égalité des genres ne devrait pas être le seul combat des femmes et des filles", soutient enfin le maire de Londres dans cette vidéo, avant de citer la prix Nobel de la paix Malala Yousafsaï. "Nous devrions tous être féministes, et cela inclut aussi les hommes et les garçons".

Jeanne Bulant