BFMTV

Réunion sur l'Ukraine: "le cessez-le-feu est globalement respecté" selon François Hollande

Lors d'un sommet sur l'Ukraine tenu à l'Elysée vendredi, l'Ukraine, la France, l'Allemagne et la Russie ont réaffirmé leur volonté d'une paix durable. Qui passera par le désengagement total de la Russie.

A l'issue de la réunion sur l'Ukraine qui se tenait aujourd'hui à l'Elysée, François Hollande et Angela Merkel ont donné une conférence de presse commune pour dévoiler les résultats de la conférence. 

"Nous avons voulu insister sur la sécurité d'abord, a expliqué le Président français. Il fallait nous assurer que le retrait des armes légères qui avait été approuvé par un accord il y a quelques jours puisse commencer dès demain matin. Il faut aussi que pour les armes lourdes il puisse y avoir un processus comparable" a expliqué le Président français.

"Les troupes étrangères doivent quitter l'Ukraine"

"Le cessez-le feu est globalement respecté et aujourd'hui nous avons pu faire de nouvelles avancées et permettre qu'il n'y ait plus de victimes dans ce conflit dramatique" a également assuré François Hollande estimant également que "toutes les forces armées étrangères devraient quitter le territoire ukrainien dans les plus brefs délais". Une attaque directe à l'encontre de Vladimir Poutine dont les armées sont accusées d'avoir participé à la déstabilisation de l'est du pays en pénétrant plusieurs fois le territoire du Donbass. 

L'Allemagne satisfaite des progrès effectués

De son côté, Angela Merkel a précisé que le Président russe s'était "engagé à ce que les conditions soient mises en place comme cela a été prévu" pour que "la paix progresse". "Tout revers n'est pas exclu, mais dans l'ensemble c'est très positif" s'est félicité la chancelière allemande.

Pour rappel, le conflit en Ukraine, entamé lors de la révolution de février 2014 aurait déjà fait près de 6.000 morts selon les sources. Il oppose les forces régulières ukrainiennes aux forces séparatistes pro-russes qui, sur l'exemple de la Crimée, réclament le rattachement des régions de l'est de l'Ukraine à la Fédération de Russie.

Paul Aveline