BFMTV

Raffarin : « Sarkozy parle à la Chine les yeux dans les yeux »

BFMTV
En visite à Pékin pendant les JO, Jean-Pierre Raffarin prend à nouveau la défense de la politique de Nicolas Sarkozy face à la Chine.

Alors que Nicolas Sarkozy, contrairement à son homologue américain George Bush, a choisi de ne pas évoquer les droits de l'Homme et la liberté lors de son passage en Chine, Jean-Pierre Raffarin prend la défense du comportement du Président Français : « Je pense que George Bush est un américain, et qu'un Américain, c'est pas un Français. Un Français, ça respecte la Chine et ça discute avec les Chinois en face-à-face. Nous avons été le premier pays en 1964, sous l'autorité du Général De Gaulle, à reconnaître diplomatiquement la Chine. Depuis, cette politique de continuité a été suivie par tous les Présidents de la République. Cette politique veut dire clairement à la Chine qu'on ne la prend pas en otage à travers des médias occidentaux pour lui parler. On parle à la Chine les yeux dans les yeux.

J'ai assisté à l'entretien entre le Président Hu Jintao et Nicolas Sarkozy. Ce dernier a dit clairement au Président Chinois qu'il souhaitait que la politique des droits de l'Homme évolue, et le Président Chinois lui a répondu « je sais que la situation des droits de l'Homme dans notre pays n'est pas parfaite, il faut qu'elle évolue ».
Il y a depuis des années un réel progrès en Chine. Il faut accompagner la politique d'ouverture de ce pays. Dans tous les pays du monde, plus il y a d'ouverture, moins il y a de dictature. »

La rédaction-Bourdin & Co