BFMTV

Quatre passeurs mis en examen pour avoir convoyé en voilier des migrants vers la Grande-Bretagne

BFMTV

Quatre Ukrainiens ont été mis en examen mardi à Rennes et placés en détention provisoire pour avoir mis sur pied un réseau d'immigration clandestine vers la Grande-Bretagne, a annoncé le parquet de Rennes.

Les quatre personnes mises en examen - deux skippers et deux organisateurs présumés - ont été interpellées vendredi à Plérin et Saint-Quay-Portrieux (Côtes-d'Armor), "alors qu'elles organisaient le passage de sept ressortissants eux aussi ukrainiens". Ces passeurs ont été mis en examen pour "aide à l'entrée, à la circulation ou au séjour irréguliers d'étrangers, en bande organisée". Interpellés en même temps, les sept migrants ukrainiens, qui se trouvaient à bord d'un voilier utilisé par la filière, ont été relâchés avec une obligation de quitter le territoire français.

Jusqu’à 7.000 euros le voyage

Des clandestins ukrainiens étaient étaient acheminés en France par voie routière, puis convoyés en Grande-Bretagne par voiliers, au départ de ports bretons et normands. "Cette structure, active depuis 2012, a organisé a minima une vingtaine de passages de clandestins", a précisé dans un communiqué le procureur de la République, Nicolas Jacquet.

"Cette filière d'immigration utilisait un mode opératoire assez inhabituel et relativement coûteux, puisqu'un passage coûtait environ 6 à 7.000 euros", a expliqué le patron de l'Office central pour la répression de l'immigration irrégulière et de l'emploi d'étrangers sans titre (Ocriest), Julien Gentile.

A.M avec AFP