BFMTV

Première opération de sauvetage de l'Aquarius: quelque 60 migrants secourus au large de la Libye

BFMTV

L'Aquarius, un navire affrété par Médecins du Monde et l'ONG SOS Méditerranée, a effectué lundi sa première opération de sauvetage en mer, recueillant une soixantaine de migrants, dont 13 femmes et au moins un mineur, au large des côtes libyennes, a-t-on appris auprès de l'ONG.

Après une alerte lancée vers 6 heures par le Centre de coordination maritime (MRCC) basé à Rome signalant deux embarcations en détresse, l'Aquarius a repéré une demi-heure plus tard l'un des Zodiac. Le navire a d'abord récupéré 13 femmes transies de froid et très affaiblies, puis les hommes, dont au moins un mineur. L'un des migrants souffrait d'une blessure au pied et a été aussitôt conduit en salle d'urgence de la clinique aménagée à bord.

Partis de Libye vers minuit, ces migrants originaires de Gambie, du Sénégal et du Mali se trouvaient à bord d'une sorte de Zodiac en plastique de mauvaise qualité "qui n'aurait pas tenu longtemps en mer", a rapporté SOS Méditerranée sur son blog. Les opération de transbordement ont duré deux heures environ avant que l'Aquarius ne se lance à la recherche de la deuxième embarcation signalée par Rome.

L'équipage de l'Aquarius est composé d'une dizaine de marins et d'une équipe de Médecins du monde, médecins, infirmiers et un interprète. Quatre à cinq sauveteurs s'occupent du transbordement des migrants à bord. L'Aquarius, un ancien garde-côtes allemand, peut accueillir jusqu'à 500 personnes.

Le budget de ses opérations de sauvetage, prévues pour durer trois mois, est de 975.000 euros, financé en grande partie par des dons, notamment grâce à une collecte sur internet.

V.R. avec AFP