BFMTV

Pour Trump affirme, ceux qui l'accusent d'attiser la haine raciale ont des arrières-pensées politiques

Donald Trump

Donald Trump - MANDEL NGAN / AFP

Après deux fusillades meurtrières aux États-Unis, Donald Trump a affirmé ce mercredi que ceux qui l'accusent d'attiser la haine raciale le font à des desseins politiques.

Le président américain Donald Trump a affirmé mercredi que ceux qui l'accusent d'attiser la haine raciale aux États-Unis, après deux fusillades meurtrières, le font à des desseins politiques.

"Tirer un profit politique"

Les récentes tueries "n'ont rien à voir avec le président Trump", a-t-il déclaré depuis les jardins de la Maison Blanche avant de se rendre à Dayton, dans l'Ohio, puis à El Paso, au Texas, théâtres des deux tragédies du week-end.

"Ce sont donc des gens qui cherchent à tirer un profit politique" de leurs critiques, a-t-il ajouté à propos de ses opposants.

"Je suis la personne la moins raciste du monde", avait-il déclaré à des journalistes depuis la Maison Blanche fin juillet. Le milliardaire républicain avait déjà affirmé mi-juillet qu'il n'y avait pas "une once de racisme" en lui après avoir invité quatre élues démocrates issues de minorités à "retourner" dans leur pays d'origine.

Alexandra Jaegy avec AFP