BFMTV

Australie: perchée dans un arbre depuis 15 mois, elle est délogée par le feu

Miranda Gibson dans son eucalyptus, en novembre 2012.

Miranda Gibson dans son eucalyptus, en novembre 2012. - -

Une militante écologiste, perchée dans un eucalyptus depuis plus d'un an pour protester contre l’abattage des forêts en Australie, a été contrainte de descendre à cause des flammes

Une action avortée. Une militante écologiste perchée dans un eucalyptus depuis quinze mois pour protester contre l'abattage de forêts anciennes en Australie, a dû renoncer et descendre de l'arbre, ce jeudi, à l'approche d'un feu de brousse.

Miranda Gibson, une enseignante de 31 ans, s'était installée en décembre 2011 dans un eucalyptus de Tasmanie, l'île australienne du sud. A 60 mètres de hauteur, elle animait depuis sur Facebook la campagne de l'association "Still Wild Still Threatened".

Sur les conseils de son équipe, elle est finalement redescendue, en promettant de poursuivre son action une fois éteint l'incendie qui sévit à quelques kilomètres de distance.

"Tout changement d'orientation du vent pourrait l'amener ici rapidement, sans me laisser le temps de m'échapper", a-t-elle expliqué à la presse.

Séjour record

Son séjour dans l'arbre emblématique de la nature australienne est le plus long de l'histoire du pays, selon les ONG écologistes. En 1995 dans le nord de l'Etat du Queensland (est), Manfred Stephens avait passé 208 jours dans des conditions similaires.

Miranda Gibson a raconté l'expérience singulière qui fut la sienne pendant plus de quatre saisons entre terre et ciel, évoquant par exemple le vol de l'aigle uraète.

"Au cours de l'hiver bien sûr, il y avait les conditions climatiques difficiles, l'isolement, l'absence des amis et de la famille, on y pense toujours", a-t-elle dit.