BFMTV

Obama présentera sa stratégie pour contrer l'Etat islamique mercredi

Le président américain Barack Obama lors du sommet de l'Otan, au Pays de Galles, vendredi 5 septembre 2014.

Le président américain Barack Obama lors du sommet de l'Otan, au Pays de Galles, vendredi 5 septembre 2014. - SAUL LOEB - AFP

Le président américain Barack Obama présentera mercredi sa stratégie pour "affaiblir" puis "vaincre" l'Etat islamique, qui s'appuiera sur une large coalition internationale mais ne sera en aucun cas, assure-t-il, l'équivalent de la guerre en Irak.

Après une première phase entamée le 8 août et centrée sur la protection des installations américaines, avec plus de 130 frappes aériennes concentrées dans le nord de l'Irak, Barack Obama affirme vouloir passer à une nouvelle étape plus offensive face aux jihadistes ultra-radicaux qui ont revendiqué la décapitation de deux journalistes américains.

"Je rencontrerai les leaders du Congrès mardi et, mercredi, je ferai un discours et décrirai ce que va être notre plan d'action", a-t-il expliqué dans un entretien diffusé dimanche sur NBC, au lendemain de son retour du sommet de l'Otan au Pays de Galles.

"L'EI représente une menace en raison de ses ambitions territoriales en Irak et en Syrie. Mais la bonne nouvelle, qui vient du dernier sommet de l'Otan, est que la communauté internationale dans son ensemble comprend qu'il s'agit d'une menace à laquelle il faut faire face", a affirmé Barack Obama.

Les représentants de dix pays (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Turquie, Pologne, Danemark, Canada, Australie) se sont réunis vendredi en marge du sommet de Newport pour jeter les fondements d'une coalition, mais les objectifs et les contours de cette dernière restent vagues, tout comme le rôle que chacun des pays pourrait y tenir.

M. K. avec AFP