BFMTV

Nouvelle souche du coronavirus au Royaume-Uni: entretien entre Paris, Berlin et l'Union Européenne

Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel au Sommet informel européen de Sibiu en Roumaine le 9 mai 2019.

Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel au Sommet informel européen de Sibiu en Roumaine le 9 mai 2019. - OLIVIER HOSLET / POOL / AFP

Emmanuel Macron, Angela Merkel, Ursula Von der Leyen et Charles Michel se sont consultés dimanche sur la nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni.

Emmanuel Macron, Angela Merkel, Ursula Von der Leyen et Charles Michel se sont consultés dimanche sur la nouvelle variante du coronavirus circulant au Royaume-Uni qui a conduit plusieurs pays européens à suspendre leurs vols, a indiqué l'Elysée. Les dirigeants français et allemand, la présidente de la Commission européenne et le président du Conseil européen ont échangé, alors que les Pays-Bas, la Belgique et l'Italie ont annoncé la suspension des vols et des trains avec le Royaume-Uni.

Une situation suivie de très près

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a de son côté appelé ses membres en Europe à "renforcer leurs contrôles" du fait de la nouvelle variante du coronavirus. La France et l'Allemagne n'ont pas encore annoncé de telles mesures et cherchent d'abord à se coordonner au niveau européen.

Paris dit cependant suivre la situation "de très près" et Berlin envisage "sérieusement" une suspension des vols en provenance du Royaume-Uni mais aussi d'Afrique du Sud, pays dont la situation sanitaire a également été évoquée pendant l'entretien entre Emmanuel Macron, Angela Merkel et les dirigeants de l'UE.

L'Autriche "veut également imposer", selon son ministre de la Santé, une interdiction d'atterrissage sur les vols en provenance de Grande-Bretagne. L'Espagne a également demandé à Bruxelles un réponse "coordonnée" de l'Union européenne sur une suspension des vols en provenance du Royaume-Uni.

Reconfinement de l'Angleterre

Samedi, le gouvernement britannique a annoncé un reconfinement de Londres et du sud-est de l'Angleterre pour tenter de juguler une envolée des contaminations attribuée à une nouvelle souche du virus. Le Premier ministre britannique Boris Johnson, a déclaré que selon les premières données, le virus qui circule à Londres et dans le sud-est de l'Angleterre est jusqu'à 70 pour cent plus contagieux que la précédente souche. La nouvelle variante est "hors de contrôle" au Royaume-Uni, a indiqué dimanche le ministre de la Santé britannique Matt Hancock.

Cette nouvelle crise intervient à seulement onze jours de la rupture définitive entre Royaume-Uni et l'Union européenne qui restaient engagés dimanche dans un éprouvant bras de fer sur la pêche bloquant toute perspective d'accord post-Brexit. Ce dossier a également été abordé lors de l'entretien entre Emmanuel Macron, Angela Merkel, Ursula Von der Leyen et Charles Michel, a précisé l'Elysée.

J. Br. avec AFP