BFMTV

Nobel de la paix: la directrice de la campagne antinucléaire émue aux larmes

-

- - -

La directrice de la campagne antinucléaire Ican, Beatrice Fihn, n'a pu cacher son émotion lorsque le directeur de l'Institut Nobel lui a annoncé par téléphone l'obtention du prix Nobel de la paix 2017.

Émue aux larmes. C'est ainsi qu'a réagi Beatrice Fihn, la directrice de l'Ican (International Campaign to Abolish Nuclear Weapons), lors de l'annonce par téléphone de l'obtention du prix Nobel de la Paix 2017.

"Je vous appelle aujourd'hui pour vous annoncer une bonne nouvelle", a assuré Olav Njølstad, le directeur de l'Institut Nobel, chargé d'aider le comité du prix Nobel dans la recherche de lauréats. "Dans quelques minutes, le bureau du comité du prix Nobel annoncera que cette année, le prix Nobel de la paix est attribué à l'Ican. Félicitations!"

"C'est incroyable. je suis choquée, c'est fantastique. Wow! C’est un honneur. Je crois que je dois réaliser ce qui arrive", a répondu Beatrice Fihn, des sanglots dans la voix.

Un traité obtenu en juillet dernier

"L'organisation recevra son prix pour son travail pour empêcher les conséquences catastrophiques de l'usage d'armes nucléaires et pour ses efforts pour l'abolition des armes nucléaires", a annoncé le comité Nobel, quelques minutes après ce coup de téléphone. 

L'Ican est une ONG qui se bat contre la prolifération des armes nucléaires. En juillet dernier, l'organisation a obtenu la signature par 122 pays d'un traité symbolique, en l'absence des neufs puissances nucléaires: Inde, Pakistan, États-Unis, Russie, France, Grande-Bretagne, Israël, Chine et Corée du Nord.

G.D.