BFMTV

New York: les commerces non-essentiels bientôt fermés dans certains quartiers

Times Square, à New York le 22 juin 2020, où la pandémie est sous contrôle. Les restaurants ont actuellement le droit de servir en terrasses seulement

Times Square, à New York le 22 juin 2020, où la pandémie est sous contrôle. Les restaurants ont actuellement le droit de servir en terrasses seulement - Johannes EISELE © 2019 AFP

Ces restrictions, qui s'ajoutent à la fermeture des écoles, s'appliqueront d'ici vendredi au plus tard dans plusieurs zones de Brooklyn et Queens.

Les commerces non-essentiels devront fermer et les synagogues et autres lieux de culte drastiquement réduire leur nombre de fidèles pour au moins deux semaines dans les quartiers new-yorkais où la propagation du coronavirus a repris, a indiqué mardi le gouverneur de l'État de New York.

Ces restrictions, qui s'ajoutent à la fermeture des écoles, s'appliqueront d'ici vendredi au plus tard dans plusieurs zones de Brooklyn et Queens, a précisé le gouverneur Andrew Cuomo. C'est dans ces quartiers, dont plusieurs comptent une forte population juive orthodoxe, que le taux de positivité au Covid-19 a fortement augmenté ces dernières semaines, souvent à la faveur des fêtes juives de Rosh Hashana, et Yom Kippour.

Mesures de reconfinement

Le gouverneur, qui a autorité sur ce genre de restrictions, a donc modifié les mesures de reconfinement proposées dimanche par le maire de New York, Bill de Blasio. Ce dernier n'avait pas parlé des lieux de culte, et prévoyait la fermeture des commerces non-essentiels dès mercredi.

"Les lieux de culte sont les principaux endroits où se tiennent des rassemblements importants", a souligné Andrew Cuomo. "Je sais que le sujet est sensible, mais c'est la vérité", a-t-il ajouté, alors que certains critiques accusent ces restrictions d'être de la discrimination contre la communauté juive.

Limite de 10 personnes aux lieux de culte en zone "rouge"

Le gouverneur a décidé d'imposer une limite de 10 personnes aux lieux de culte situés en zone "rouge", au coeur de ces quartiers qui comptent de nombreuses synagogues accueillant parfois des centaines de personnes chaque jour. Et une limite de 25 personnes pour les quartiers moins fortement touchés, dans des zones dites "orange" autour des zones rouges.

Le gouverneur a indiqué avoir prévenu mardi matin les responsables de la communauté juive orthodoxe, à l'influence politique non négligeable, et avoir demandé leur coopération.

Après avoir été durement frappée par le virus au printemps et déploré près de 24.000 morts, la ville de New York a réussi pendant des semaines à maintenir la propagation du virus au plus bas. Mais depuis septembre, le taux de positivité a commencé à remonter, pour frôler les 9% dans certains quartiers.

C.M. avec AFP