BFMTV

New York, Hong Kong, Athènes... Les images des festivités du Nouvel An à travers le monde

Les célébrations de la nouvelle année ont jalonné les dernières 24 heures, en raison des différents fuseaux horaires.

Il n'y a pas qu'à Paris que le passage en 2020 a été célébré en grande pompe. La nouvelle année a fait l'objet de nombreuses célébrations dans les capitales du monde entier.

À New York, où la ville est entrée en 2020 à 6 heures du matin, heure française, ce 1er janvier, des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées comme traditionnellement à Times Square pour fêter cet événement.

En Nouvelle Zélande, en raison du décalage horaire, le passage en 2020 a été célébré 12 heures avant l'heure de Paris, soit à midi le 31 décembre en France métropolitaine. Un feu d'artifice a été tiré, s'étirant au dessus de la Sky Tower d'Auckland, la plus haute tour de l'hémisphère sud.

À Bangkok, en Thaïlande, un spectacle pyrotechnique a été lancé depuis les rives du fleuve Chao Phraya.

À Hong Kong, après plus de six mois de manifestations quasi-quotidiennes, des milliers de manifestants se sont rassemblés à travers la ville, notamment sur le front de mer à Victoria Harbour.

Ils ont décompté le passage à 2020: "Dix! Neuf! Libérez Hong Kong, la révolution maintenant!" Et ils ont allumé les torches de leurs téléphones, créant un océan de lumières. En revanche, les feux d'artifice ont été interdits pour des raisons de sécurité.

À Dubaï, un feu d'artifice a été tiré de part et d'autre de la tour Burj Khalifa, la plus haute du monde, illuminée de jaune avec les mots "Happy new year" sur la base de l'édifice.

À Athènes, en Grèce, le feu d'artifice s'est étalé dans le ciel au dessus de l'Acropole, surplombant la ville.

À Moscou, le président Vladimir Poutine a appelé dans ses vœux de fin d'année les Russes à l'"unité" pour poursuivre le "développement" du pays, au 20e anniversaire de son arrivée au pouvoir en 1999. Un feu d'artifice était visible dans le ciel, à proximité du Kremlin.

À Shanghaï, en Chine, a été donné un spectacle avec plus de 2000 drones qui ont essaimé dans le ciel. Les appareils se sont progressivement dispersés, pour former divers motifs dans la nuit, jusqu'à terminer le spectacle en formant les chiffres de l'année 2020.

À Londres, des feux d'artifice ont été tirés depuis les rives de la Tamise. Après être longtemps resté silencieux en raison de travaux de restauration, le carillon de Big Ben a également retenti à minuit.

Clarisse Martin avec AFP