BFMTV

Nucléaire iranien: le président Rohani prône le dialogue

Le président modéré iranien Hassan Rohani

Le président modéré iranien Hassan Rohani - -

Le président modéré iranien Hassan Rohani a prêté serment dimanche devant le Parlement.

Le président modéré iranien Hassan Rohani a prêté serment dimanche devant le Parlement lors d'une cérémonie à laquelle étaient invitées pour la première fois des personnalités étrangères, dont une dizaine de chefs d'Etat des pays de la région. L'occasion d'aborder la question du nucléaire.

"On ne peut pas faire céder le peuple iranien (sur ses droits nucléaires) par les sanctions et les menaces de guerre mais la seule solution d'interaction avec l'Iran est le dialogue sur un pied d'égalité, le respect mutuel pour faire baisser les hostilités", a déclaré le président iranien en s'adressant aux pays occidentaux qui ont imposé depuis un an des sanctions économiques sans précédent qui étranglent l'économie du pays.

Washington assure de sa "bonne volonté"

Les Etats-Unis seront "un partenaire faisant preuve de bonne volonté" dans le dossier du nucléaire iranien si le nouveau gouvernement iranien "choisit de s'engager de manière substantielle et sérieuse à respecter ses obligations internationales", a assuré la Maison Blanche dimanche.

"L'investiture du président Rohani représente une chance pour l'Iran d'agir rapidement pour calmer les inquiétudes profondes de la communauté internationale quant à son programme nucléaire", ajoute la présidence américaine dans un communiqué publié le jour où le nouveau président iranien a prêté serment.

Hassan Rohani devient le septième président de la République islamique d'Iran. Il a succédé samedi à Mahmoud Ahmadinejad, dont les huit années de présidence avaient été le théâtre de tensions avec la communauté internationale, notamment à propos du dossier nucléaire.

M.G. et M. P. avec AFP