BFMTV

Crash du Boeing en Iran: l'appareil "n'a pas été touché par un missile", affirme l'aviation civile iranienne

-

- - -

Téhéran a réaffirmé ce vendredi que l'avion ukrainien n'avait pas été abattu par un missile iranien.

L'Iran maintient sa version. Face aux multiples interrogations autour des causes du crash de l'appareil ukrainien près de Téhéran, l'aviation civile iranienne a affirmé ce vendredi que le Boeing n'avait pas été abattu

"Une chose est sûre, cet avion n'a pas été touché par un missile", a déclaré le président de l'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO), Ali Abedzadeh lors d'une conférence de presse à Téhéran.

Dans l'attente de l'analyse des boîtes noires

"Les informations [contenues] dans les boites noires [de l'appareil] sont absolument cruciales" pour l'enquête, et toute déclaration avant que leurs données soient extraites n'est pas un avis d'expert", a ajouté le président de l'aviation civile iranienne. 

Le vol PS752 de la compagnie Ukraine Airlines International s'est écrasé mercredi matin quelques minutes après son décollage de Téhéran. Les 176 personnes à bord, essentiellement des Irano-Canadiens, mais aussi des Afghans, des Britanniques, des Suédois et des Ukrainiens ont été tuées.

"Nous avons vu certaines vidéos"

Londres et Ottawa affirment que l'aéronef a sans doute été abattu par un missile iranien, probablement par erreur, et des vidéos difficiles à authentifier circulent sur la Toile à l'appui de cette thèse. "Nous avons vu certaines vidéos", a déclaré Ali Abedzadeh.

"Nous confirmons que l'avion a été en feu pendant 60 à 70 secondes", mais dire "qu'il a été touché par quelque chose ne peut pas être correct sur le plan scientifique", a-t-il ajouté.
H.G. avec AFP