BFMTV

L'Etat islamique aurait fait exploser un bébé orphelin pour s'entraîner

L'Etat islamique a fait exploser un bébé orphelin pour les besoins d'un entraînement. (Photo d'illustration)

L'Etat islamique a fait exploser un bébé orphelin pour les besoins d'un entraînement. (Photo d'illustration) - Welayat Raqa - AFP

Pour enseigner à ses nouvelles recrues comment se servir des objets piégés, Daesh aurait équipé un bébé, fils d'un civil exécuté il y a quelques semaines, avant de le faire exploser.

C'est un acte d'une cruauté absolument inconcevable, qu'il convient d'appréhender avec la plus grande prudence. Pour les besoins d'un entraînement, le groupe terroriste Etat islamique aurait, selon IraqiNews.com, fait exploser un bébé orphelin. Cette horreur s'est déroulée près de la ville irakienne de Sharqat, dans la province de Salahuddin, a annoncé un responsable de la sécurité locale interrogé par IraqiNews.

"Daesh a apporté un bébé, fils d'un civil exécuté il y a quelques semaines car accusé d'avoir tué plusieurs militants de l'Etat islamique, dans un camp d'entraînement", a ainsi indiqué Sadiq al-Husseini, le chef du comité de sécurité de la province de Diyala.

"L'organisation a alors équipé l'enfant avec un objet piégé et fait exploser l'enfant devant une douzaines de combattants de Daesh avec une télécommande à distance", a-t-il encore ajouté.

Un cours pour les nouvelles recrues

But de l'opération? Apprendre aux nouvelles recrues de l'EI les mécanismes de leurs objets piégés. "L'organisation ne se soucie pas des valeurs humaines même les plus élémentaires", a commenté Sadiq al-Husseini.

"Les crimes de l'Etat islamique contre tous les segments de la société irakienne n'ont jamais cessé et n'épargnent ni les vieilles personnes, ni les femmes voire les jeunes enfants", a encore déploré cette source.

Jé. M.