BFMTV

Dubaï: trois Britanniques condamnés à la prison pour détention de drogue

BFMTV

Trois Britanniques, qui affirment avoir subi des tortures lors de leur arrestation, ont été condamnés ce lundi, à Dubaï, à quatre ans de prison chacun pour détention et consommation de drogue.

Le président du tribunal de première instance, le juge Ali Atiyah Saad, a ordonné d'expulser les trois Britanniques après exécution de leurs peines, a précisé le quotidien Gulfnews dans son édition électronique.

Ce verdict intervient alors que le président émirati, cheikh Khalifa ben Zayed al-Nahyane, doit entamer une visite d'Etat en Grande-Bretagne. Des responsables britanniques ont indiqué dimanche que Londres soulèverait le cas des trois Britanniques au cours de la visite de cheikh Khalifa.

Le 22 février, les autorités des Emirats ont fermement démenti que les trois jeunes aient subi des tortures par les mains de la police de Dubaï, comme l'a affirmé Reprieve, un ONG basée en Grande-Bretagne spécialisée dans la défense des détenus.

Grant Cameron, Karl Williams et Suneet Jeerth, qui ont tous 25 ans, séjournaient en tant que touristes à Dubaï. Ils avaient été arrêtés le 10 juillet 2013 en possession d'un kilogramme de spice, une drogue contenant du cannabis de synthèse. Ils ont reconnu en avoir consommé mais avant d'arriver à Dubaï et nié vouloir se livrer à un quelconque trafic de cette substance, ce est puni par la peine capitale aux Emirats arabes unis.