BFMTV

Merkel veut lutter contre la montée du Front national en France

La chancelière allemande Angela Merkel, le 8 janvier 2016.

La chancelière allemande Angela Merkel, le 8 janvier 2016. - Fredrik von Erichsen - AFP

L’inimitié et l’opposition continuent entre le FN et Angela Merkel. En visite au Lycée français de Berlin, la chancelière allemande a clairement identfié le parti de Marine Le Pen comme un adversaire et une menace.

La chancelière allemande Angela Merkel s'est engagée, ce mardi, devant des élèves francophones de Berlin à lutter contre la montée du Front national en France alors que le parti d'extrême droite de Marine Le Pen a critiqué à de nombreuses reprises l'Allemagne.

"Je vais essayer de contribuer à ce qu'évidemment d'autres forces politiques soient plus fortes que le Front national pour autant qu'on puisse le faire de l'étranger", a indiqué la dirigeante conservatrice lors de sa visite au Lycée français de Berlin. Elle a déclaré que le FN "est une force (politique) à laquelle nous devons nous confronter, exactement comme nous avons désormais en Allemagne des forces politiques qui ont un discours très négatif sur l'Europe quand on voit la rhétorique de l'AfD (le parti populiste de droite Alternative pour l'Allemagne)", a-t-elle ajouté.

dossier :

Angela Merkel

A.M avec AFP