BFMTV

Manifestation anti-Brexit historique à Londres, 1 million de participants selon les organisateurs

Manifestation historique contre le Brexit à Londres, ce samedi 23 mars.

Manifestation historique contre le Brexit à Londres, ce samedi 23 mars. - Isabel INFANTES / AFP

Les organisateurs de la manifestation géante contre le Brexit revendiquent un million de participants. Une manifestation inédite depuis celle contre la guerre en Irak.

Selon "People's vote", organisateurs de la manifestation géante à Londres ce samedi contre le Brexit -et pour un nouveau référendum-, cité par la BBC, il y aurait un million de participants dans les rues de la capitale britannique. Les médias du Royaume-Uni évoquent eux "plusieurs centaines de milliers de personnes". Scotland Yard ne fournissant aucun chiffre de son côté.

Un manifestation déjà historique, à l'image de celle qui avait mobilisé le pays en 2003 contre la guerre en Irak. Cette fois, dans les rues de Londres, on peut lire des "UE je t'aime" sur les pancartes, en pleine incertitude sur la possibilité que la Première ministre Theresa May présente à nouveau son accord de divorce aux députés.

Les manifestants demandent un nouveau vote. Et Theresa May en prend pour son grade, avec de nombreuses caricatures la dépeignant en dirigeante complètement dépassée par les événements. Une manifestation similaire en octobre avait réuni près de 700.000 manifestants dans la capitale britannique.

Une pétition à 4,3 millions de signataires

Cette marche intervient deux jours après la décision des dirigeants européens d'accorder au Royaume-Uni un report du Brexit au-delà de la date initialement prévue du 29 mars, fixant désormais au 12 avril au plus tôt l'échéance fatidique, près de trois ans après le référendum qui a décidé d'une sortie de l'UE.

L'option d'un second référendum avait été rejetée le 14 mars par la Chambre des communes, et rencontre également l'opposition de Theresa May, mais ses partisans espèrent que le chaos ambiant au Royaume-Uni finira par rendre cette option inévitable.

Samedi également, la pétition en ligne demandant au gouvernement de renoncer au Brexit dépassait les 4,3 millions de signataires, un chiffre record pour une telle initiative sur le site du Parlement.