BFMTV

Macédoine: 30 personnes inculpées de "terrorisme" après les violents combats

Des habitants dans les ruines de maisons détruites par les combats à Kumanovo, dans le nord de la Macédoine, le 11 mai 2015

Des habitants dans les ruines de maisons détruites par les combats à Kumanovo, dans le nord de la Macédoine, le 11 mai 2015 - ARMEND NIMANI, AFP

La justice macédonienne a inculpé lundi de "terrorisme" 30 personnes dont 18 Kosovars arrêtées durant les violents combats avec un groupe armé qui ont fait 22 morts, dont huit policiers, à Kumanovo, près de la frontière avec le Kosovo.

"Les suspects sont accusés de terrorisme d'avoir mis en danger l'ordre constitutionnel et la sécurité". Certains d'entre eux sont accusés de "possession illégale d'armes et d'explosifs", a indiqué le parquet dans un communiqué.

La police a précisé que cinq des leaders des insurgés étaient des ressortissants albanais du Kosovo.

Des dizaines de de maisons détruites, des façades calcinées ou criblées d'impacts de balles de divers calibres témoignent de la violence des affrontements dans le quartier à majorité albanaise où s'était retranché le groupe armé.

la rédaction avec AFP