BFMTV

Macédoine: 22 morts, dont 8 policiers et 14 assaillants présumés

BFMTV

Vingt-deux personnes ont été tuées lors d'affrontements samedi et dimanche à Kumanovo, dans le nord de la Macédoine, entre la police et des dizaines de membres d'un groupe armé, présumés d'origine albanaise, qui s'étaient retranchés dans un quartier de la ville.

L'Union européenne s'est déclarée "profondément préoccupée" par ces violences, qui réveillent la crainte d'un conflit similaire à celui de 2001, qui a opposé pendant six mois les forces armées aux rebelles albanais réclamant davantage de droits au sein de la société. 

"Huit policiers ont été tués et 37 blessés", a déclaré à la presse un porte-parole de la police, Ivo Kotevski, précisant que l'opération contre le groupe armé était sur le point de s'achever.

"14 cadavres en uniforme"

"D'autre part, 14 cadavres en uniforme ont été retrouvés sur place", a-t-il ajouté, faisant référence aux membres du groupe armé. Selon lui, les assaillants faisaient partie d'un "groupe terroriste particulièrement dangereux", dont les membres sont sous mandat d'arrêt international. 

D'après le porte-parole de la police, plus d'une trentaine de personnes ont participé à l'attaque, pour la plupart des citoyens de Macédoine, mais aussi cinq du Kosovo et un d'Albanie, tous présumés d'origine albanaise.

Ce groupe est "venu d'un pays voisin", avait assuré samedi la police sans l'identifier, mais la presse locale affirme qu'il s'agit du Kosovo majoritairement albanais.

la rédaction avec AFP