BFMTV

La France va envoyer un troisième avion d'assistance humanitaire mercredi pour Beyrouth

Jean-Yves Le Drian et son homologue libanais Nassif Hitti lors d'une conférence de presse à Beyrouth, le 23 juillet 2020

Jean-Yves Le Drian et son homologue libanais Nassif Hitti lors d'une conférence de presse à Beyrouth, le 23 juillet 2020 - JOSEPH EID © 2019 AFP

La France avait déjà annoncé l'envoi de deux avions militaires et d'un détachement de la sécurité civile ce mercredi vers le Liban, ainsi qu'un poste sanitaire mobile.

"Trois avions partent aujourd'hui pour Beyrouth, avec 25 tonnes de matériels, pour une aide immédiate", a déclaré mercredi sur LCI le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, après les deux explosions qui ont dévasté la capitale libanaise mardi soir. Le président Emmanuel Macron avait jusque là mentionné deux avions.

Un des avions partira "de Marseille avec des équipes d'intervenants médicaux immédiatement opérationnels et deux de Roissy avec du matériel - 25 tonnes -avec des équipes de sécurité du ministère de l'Intérieur", a expliqué le ministre. Des pompiers de Marseille feront également partie des convois, "pour une aide immédiate".

Emmanuel Macron avait annoncé dans la nuit de mardi à mercredi sur Twitter que la France enverrait un détachement de la sécurité civile et "plusieurs tonnes de matériel sanitaire" à Beyrouth, capitale dévastée par deux énormes explosions qui ont fait au moins 100 morts et des milliers de blessés.

Les deux avions qui décolleront de Roissy-Charles-de-Gaulle arriveront en fin d'après-midi, a précisé l'Elysée. Ils transporteront "un détachement de la sécurité civile (55 personnes, 15 tonnes de matériels) et un poste sanitaire mobile incluant 6 tonnes de matériel et permettant la prise en charge de 500 blessés", a-t-on indiqué de même source.

Salomé Vincendon avec AFP