BFMTV

L'Iran condamne "vigoureusement toute utilisation d'armes chimiques" en Syrie

-

- - Des volontaires cherchent des survivants dans les décombres après les raids aériens. - AMER ALMOHIBANY / AFP

L'Iran "condamne vigoureusement toute utilisation d'armes chimiques quels que soient les responsables et les victimes", a déclaré mercredi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, cité par l'agence Fars, après le bombardement "chimique" qui a fait 72 morts dans le village de Kahn Cheikhoun en Syrie.

Bahram Ghassemi a insisté sur la nécessité de procéder au "désarmement chimique des groupes armés terroristes" en Syrie, où l'Iran soutient le régime du président Bachar al-Assad.

Éviter "toute propagande précipitée"

Le porte-parole a mis l'accent sur "le transfert, le stockage et l'utilisation d'armes chimiques par les groupes terroristes en Syrie" dans le passé. l'Iran estime qu'après le "désarmement chimique du gouvernement syrien (...) ignorer la nécessité de procéder au désarmement chimique des groupes armés terroristes nuit au processus de désarmement de la Syrie", a t-il ajouté.

Il a appelé à éviter "toute propagande et tout jugement précipité et toute accusation qui profite à (...) certains acteurs" dans le conflit syrien. L'Iran qui apporte un soutien financier et militaire au régime du président Assad, accuse régulièrement certains pays occidentaux et arabes de favoriser les groupes armés et jihadistes en Syrie. 

G.D. avec AFP