BFMTV

L'Autriche conteste le projet d'accord UE-Turquie

Vienne reste "extrêmement critique" concernant le projet d'accord UE-Turquie - Jeudi 10 mars 2016

Vienne reste "extrêmement critique" concernant le projet d'accord UE-Turquie - Jeudi 10 mars 2016 - AFP

La ministre de l'Intérieur autrichienne, Johanna Mikl-Leitner, s'est déclarée jeudi "extrêmement critique" vis-à-vis du projet d'accord sur les migrants envisagé par l'UE et la Turquie, soulignant notamment qu'il faisait courir à l'Europe le risque de jeter ses valeurs "par dessus bord".

"Je suis extrêmement critique. Je trouve cela préoccupant que la Turquie mette sous tutelle un journal critique envers le gouvernement, puis trois jours plus tard présente une liste de souhaits", a déclaré la ministre avant une rencontre avec ses homologues européens à Bruxelles jeudi.

Ankara, prête pour trouver un accord

Ebauché lundi lors d'un sommet à Bruxelles et censé offrir enfin une réponse à l'afflux chaotique de réfugiés vers l'Europe, le projet d'accord prévoit la réadmission en Turquie de tous les migrants arrivés clandestinement en Grèce. En échange, les Européens s'engageraient, pour chacun Syrien renvoyé, à transférer un réfugié syrien depuis la Turquie vers le territoire de l'UE.

Mais Ankara exige également trois milliards d'euros d'aide supplémentaire d'ici à 2018, une exemption de visas dès la fin juin pour ses ressortissants voulant voyager dans l'UE, et l'ouverture rapide de négociations sur cinq nouveaux chapitres d'adhésion.

A.-F. L. avec AFP