BFMTV

L'ancien porte-parole de George W. Bush conseille à Trump de se taire 

Ari Fleischer.

Ari Fleischer. - STEPHEN JAFFE / AFP

Dans un tweet, Ari Fleischer, ancien porte-parole de la présidence de la George W. Bush, a conseillé à Donald Trump de cesser de dire qu'il était "conforté" par l'audition de James Comey devant un comité du Sénat.

Depuis que le témoignage de James Comey, ex-directeur du FBI qu'il avait limogé le 9 mai dernier, devant un comité du Sénat des Etats-Unis est connu, Donald Trump assure que sa version a été "confortée".

Le président américain se réjouit notamment du fait qu'il n'ait pas fait l'objet d'une enquête sous la conduite de James Comey, dans le cadre des investigation sur des connexions possibles entre son équipe de campagne, la Russie et la présidentielle, ait été confirmé. James Comey a aussi concédé que le chef d'Etat ne lui avait pas formellement ordonné d'abandonner l'enquête concernant son ancien conseiller à la Maison-Blanche mais avait interprété un propos "comme une instruction".

"Arrêtez de parler"

La satisfaction affichée par Donald Trump, pourtant toujours englué dans une affaire qui défraie la chronique politique américaine, déplaît fortement à Ari Fleischer, ancien porte-parole de George W. Bush à la Maison-Blanche.

"Conseil au président: Vous n'avez pas été conforté. Vous ne le serez pas tant que Robert Mueller ne l'aura pas fait. Arrêtez de parler. Vous allez droit dans le pige d'un énorme parjure", a-t-il tweeté.

R.V.