BFMTV

Irak: des forces progouvernementales reprennent la cité antique de Hatra

Des membres de la 9e division de l'armée irakienne, dans l'ouest de Mossoul, le 8 avril 2017

Des membres de la 9e division de l'armée irakienne, dans l'ouest de Mossoul, le 8 avril 2017 - AHMAD GHARABLI, AFP/Archives

Des forces progouvernementales irakiennes ont annoncé mercredi avoir repris à Daesh la cité antique de Hatra, l'un des derniers importants fiefs jihadistes dans le pays et classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

"Après de violents combats avec l'ennemi, (le Hachd al-Chaabi) a libéré la ville antique de Hatra" située au sud-ouest de Mossoul, ont indiqué dans un communiqué ces forces paramilitaires dominées par des milices chiites. 

Parallèlement à l'offensive des forces irakiennes sur Mossoul depuis octobre, ces milices cherchent à reprendre la ville de Tal Afar, à l'ouest de la deuxième ville du pays, et les secteurs désertiques qui s'étendent jusqu'à la frontière syrienne.

Destruction de sites archéologiques

En avril 2015, l'organisation jihadiste avait publié une vidéo montrant ses combattants détruire à Hatra les sculptures des murs d'un bâtiment, leur tirer dessus et s'attaquer à une statue avec une pioche. L'étendue des dégâts causés par les jihadistes est toutefois encore floue.

Cette cité antique a été construite au IIe ou IIIe siècle avant J.-C., puis est devenue un important centre religieux et commercial sous l'empire perse des Parthes. Le site était doté d'imposantes fortifications et abritait de magnifiques temples, associant l'architecture occidentale et orientale.

G.D. avec AFP