BFMTV

Inde: 11 personnes meurent après avoir mangé du riz contaminé dans un temple hindou

Des sacs de riz - Image d'illustration

Des sacs de riz - Image d'illustration - Flickr

29 personnes sont encore hospitalisées dans un état critique soulignent les autorités locales.

11 morts et 93 personnes hospitalisées dont 29 dans un état critique. C'est le très lourd bilan que tirent les autorités indiennes après la tenue, ce weekend, d'une cérémonie organisée dans un temple hindou de la ville de Mysore au sud du pays.

Comme le souligne K. H. Prasad, le responsable sanitaire du quartier dans lequel se trouve le temple, les victimes auraient consommé un riz probablement contaminé "par une sorte de substance toxique" mélangée à la nourriture. "Des échantillons ont été envoyés pour des tests" a-t-il expliqué. 

"Odeur particulière"

Les patients souffrent de vomissements, de diarrhée et de troubles respiratoires. A l'heure actuelle, il est impossible de savoir si l'ajout de cet agent toxique dans la nourriture a été fait de manière accidentelle ou volontaire, et une enquête a été ouverte. 

Comme le souligne de son côté un fidèle qui participait à l'événement organisé dans l'Etat de Karnataka, le riz dégageait une odeur particulière. Malgré tout, il a été consommé par plusieurs dizaines de personnes. 

A titre de dédommagement, les familles des victimes devraient recevoir la somme de 500.000 roupies, soit l'équivalent de 7000 euros, de la part des autorités. 

Hugo Septier avec AFP