BFMTV

Ils survivent dix jours en mer en mangeant du poisson cru

Un Hongkongais a survécu à dix jours de dérive en mer (image d'illustration)

Un Hongkongais a survécu à dix jours de dérive en mer (image d'illustration) - Ho-AFP

Un Hongkongais a survécu avec deux touristes espagnols et sa stagiaire malaisienne à dix jours de dérive en mer en mangeant du poisson cru. Le 2 mai dernier, Tommy Lam Wai Yin, propriétaire d'un petit complexe hôtelier, et sa stagiaire ont emmené deux Espagnols pour une tournée vers les îles et récifs coralliens aux larges de l'Etat malaisien de Sabah, situé sur l'île de Bornéo.

Mais des vagues aussi puissantes que soudaines ont renversé leurs bateaux motorisés. Les naufragés ont perdu du même coup leur réserve d'eau potable et leurs torches. Sans nourriture et privés de téléphones portables opérationnels, les naufragés sont parvenus à redresser leurs embarcations et survivre en se nourrissant d'excodets crus - ces poissons volants des tropiques - qui atterrissaient dans leur bateau.

Ils lèchent les gouttes d'eau condensée

"Cela va prendre du temps avant que je mange à nouveaux des sashimis", ironise-t-il en référence au poisson cru de la cuisine japonaise. "Ce n'était vraiment pas bon, mais j'ai apprécié car j'avais trop faim". Pour l'eau, les naufragés ont léché les gouttes condensées à l'extérieur d'un sac d'eau de mer abandonné au soleil.

Les gardes-côtes et la marine malaisiens ont lancé une opération de recherche mais ils ont cherché plus au nord, alors que les aventuriers dérivaient vers les côtes de Bornéo. Après dix jours de dérive, ils ont été secourus par un chalutier vietnamien qui s'était aventuré illégalement dans les eaux malaisiennes, puis remis vendredi aux autorités locales.

C.H.A. avec AFP