BFMTV

Ferguson s'embrase: la presse américaine relaie l'onde de choc 

"La nation retient son souffle" titre le Daily News pour son édition du 25 novembre.

"La nation retient son souffle" titre le Daily News pour son édition du 25 novembre. - Capture d'écran Daily News

La décision du jury populaire d'abandonner les poursuites contre un policier blanc qui avait tué un jeune Afro-Américain à Ferguson, dans le Missouri, en août dernier, a provoqué la colère de la communauté noire lundi soir. Ce mardi, les Etats-Unis se réveillent dans la crainte d'un embrasement général. Revue de presse.

Les Etats-Unis vivent à l'heure de Ferguson. La ville s'est à nouveau embrasée, lundi soir, après l'annonce de l'abandon des poursuites contre un policier blanc qui avait tué, au mois d'août, un jeune Noir désarmé âgé de 18 ans, Michael Brown. La décision, prise par un grand jury populaire, a aussitôt provoqué la colère d'une foule en majorité noire à Ferguson, petite ville située dans le comté de Saint-Louis, dans le Missouri, où la police a dû faire face à une explosion de violence, malgré l'appel au calme du président américain Barack Obama. La presse américain de ce mardi fait évidemment ses gros titres sur cette décision qui fait l'effet d'une onde de choc au sein de la communauté noire. Tour d'horizon.

"Les rues de la colère"

Jets de pierre, incendies, tirs contre des policiers qui répliquaient aux gaz lacrymogènes ont rythmé la nuit de lundi à mardi, laissant craindre une poursuite des violences durant la journée de mardi, alors que des manifestations sont d'ores et déjà prévues. Ce verdict qui secoue le pays tout entier, puisque d'autres rassemblements de protestation ont eu lieu dans d'autres villes, notamment New York et Washington, fait la une de la presse ce mardi matin, outre-Atlantique.

"Pas d'accusation dans le meurtre de l'adolescent de Ferguson", titre ainsi le Washington Post, montrant une photo de la ville en flammes. Même choix de une du côté du New York Times, qui titre "Le grand jury refuse d'accuser le policier dans la fusillade de Ferguson".

"La nation retient son souffle"

Le New York Post choisit de mettre en avant la colère des manifestants après le verdict en titrant sur "La colère de la rue". La photo d'une voiture de police du comté de Saint-Louis en flammes habille la une pleine page. Cette même colère teintée de désespoir des manifestants est mise en valeur, là encore en pleine page, par le Chicago Sun Times, qui montre un jeune Afro-Américain vêtu d'un T-shirt portant l'inscription "I am Mike Brown" ("Je suis Michael Brown"), tomber dans les bras d'un autre manifestant à l'annonce du verdict du jury.

"Pas d'accusation", titre sobrement, mais en très grand format, le journal local The Kansas City Star.

"La nation retient son souffle" titre enfin, en pleine page, le Daily News, alors que de nouvelles manifestations sont attendues ce mardi.

A.S.