BFMTV

Ukraine: le journaliste russe Babtchenko est vivant et apparaît devant la presse à Kiev

BFMTV

Annoncé mort mardi soir par la police ukrainienne, ce journaliste russe très critique du Kremlin est apparu vivant devant la presse, ce mercredi. Il s'agissait en réalité d'un faux meurtre, monté de toutes pièces par Kiev.

Le journaliste dissident russe Arkadi Babtchenko, annoncé mort mardi soir, est en réalité vivant et est apparu devant la presse ce mercredi à Kiev, en Ukraine, lors d'une conférence de presse sur sa prétendue mort, organisée par les services de sécurité ukrainiens.

Une mise en scène de Kiev

Kiev a expliqué avoir mis en scène un meurtre pour déjouer un assassinat commandité par la Russie.

"Grâce à cette opération, nous avons réussi à déjouer une provocation cynique et à documenter les préparatifs de ce crime par les services spéciaux russes", a déclaré le chef des services ukrainiens de sécurité (SBU) Vassyl Grytsak, aux côtés du journaliste, précisant que cette "provocation" consistait à assassiner Arkadi Babtchenko. 

Kiev a ensuite annoncé l'arrestation d'un homme accusé de préparer l'assassinat du journaliste. "Nous avons interpellé l'organisateur de ce crime il y a trois heures à Kiev", a déclaré le chef des services ukrainiens de sécurité Vassyl Grytsak, selon lequel cet homme avait reçu 40.000 dollars de la part des "services spéciaux russes" pour préparer l'assassinat du journaliste. 

Excuses

Le journaliste a pris lui-même la parole pour s'excuser auprès de son épouse et de ses enfants, à qui il avait caché cette opération secrète.

"Je m'excuse auprès de ma femme. Olechka, je suis désolée, mais il n'y avait pas d'autres options. L'opération a nécessité des mois de préparation. J'en ai été informé il y a un mois", a expliqué Arkadi Babtchenko.

Mardi soir, la police ukrainienne avait annoncé l'assassinat par balle, à Kiev, de ce journaliste et écrivain, critique virulent du régime du président russe Vladimir Poutine.

Adrienne Sigel avec AFP