BFMTV

Suisse: une 4e personne meurt après la fusillade

L'usine où a eu lieu la fusillade, au soir du drame.

L'usine où a eu lieu la fusillade, au soir du drame. - -

Une quatrième victime est morte de ses blessures après la terrible fusillade qui a éclaté dans la cantine d'une usine en Suisse mercredi matin.

Une personne grièvement blessée lors de la fusillade mercredi dans une usine de bois du groupe autrichien Kronospan à Menznau, en Suisse, est morte, portant le bilan à quatre morts, dont le tueur, annonce jeudi la police de Lucerne.

La police a par ailleurs donné des indications sur l'arme du tueur, qui a utilisé deux chargeurs. Il s'agit d'un revolver de la marque suisse Sphinx. "Il ne s'agit pas d'une arme de l'armée", a indiqué la police. Une enquête est en cours pour savoir où le meurtrier s'est procuré cette arme.

La police enquête aussi sur les motifs de cette fusillade. Le tueur, un employé de longue date de l'usine, a ouvert le feu mercredi matin, tuant deux personnes et en blessant sept autres, dont six grièvement.

Il se serait suicidé d'une balle

Il a été retrouvé mort sur les lieux du drame. Selon le journal 20 minutes, un employé de l'usine l'aurait frappé avec "un objet, une chaise". Un autre employé aurait alors réussi à le désarmer, mais le tueur aurait récupéré son arme, puis se serait tiré une balle dans la tête. La police n'a pas confirmé ce scénario pour le moment.

Les deux personnes décédées sur le coup mercredi sont un homme, et une femme, a indiqué jeudi la police, sans autre précision. Selon la presse l'homme était un jeune champion de lutte, Beno Studer, âgé de 26 ans et la femme était âgée de 42 ans.

Selon ses collègues, cet homme de 42 ans souffrait de problèmes psychiques, mais la direction parle d'un homme calme et effacé, père de trois enfants. Il n'était pas en service ce jour-là. Il serait venu exprès à l'usine pour commettre son crime.

A LIRE AUSSI:

>> Suisse: une fusillade fait trois morts et sept blessés dans une usine