BFMTV

Attaque dans un train en Suisse: deux morts dont l'assaillant, la piste terroriste exclue

L'attaque dans un train en Suisse a fait deux morts, dont l'assaillant (image d'illustration)

L'attaque dans un train en Suisse a fait deux morts, dont l'assaillant (image d'illustration) - Fabrice Coffrini - AFP

L'attaque survenue dans un train en Suisse samedi a fait deux morts, dont l'assaillant, et cinq blessés. Les enquêteurs excluent a priori la piste terroriste mais le mobile de l'assaillant reste un mystère.

Au lendemain de l'attaque survenue dans un train en Suisse, le bilan s'est alourdi. Deux personnes sont mortes des suites de leurs blessures, dont l'assaillant, un jeune homme suisse de 27 ans. L'une de ses victimes, une femme de 34 ans, avait été grièvement blessée et n'a pas survécu. Pour les enquêteurs, "la question du mobile reste entière", mais aucun indice ne tend à démontrer le caractère terroriste de l'attaque. 

"Le terrorisme n'est pas notre piste privilégiée", a insisté auprès de l'AFP le porte-parole de police Bruno Metzger, affirmant que "d'autres mobiles" sont plus probables, sans souhaiter en dire davantage. L'assaillant a mis le feu à un wagon à l'aide d'un liquide inflammable avant de poignarder plusiueurs passagers, blessant six personnes, dont une petite fille de six ans. 

D'après la police, et comme le montrent les images de vidéosurveillance, il a agi seul. L'agresseur, qui n'a pas de casier judiciaire, avait été opéré samedi soir et n'a pas pu être entendu par la police, selon l'agence ATS. Parmi les blessés, deux sont toujours dans un état grave, dont la petite fille. 

C.V. avec AFP