BFMTV

Pays-Bas: l'euthanasie pour les seniors ayant "accompli leur vie"?

Un kit d'euthanasie disponible en Belgique (photo d'illustration)

Un kit d'euthanasie disponible en Belgique (photo d'illustration) - Etienne Ansotte - Belga / AFP

En 2002, les Pays-Bas étaient les premiers à autoriser l'euthanasie. Aujourd'hui, les ministres de la Santé et de la Justice veulent ouvrir ce droit aux personnes âgées qui ont le sentiment d'avoir bien vécu.

Le texte veut ouvrir l'euthanasie à ceux qui ont "accompli leur vie". Aux Pays-Bas, le gouvernement porte un projet de loi visant à permettre aux personnes âgées de bénéficier de la loi sur le suicide assisté.

En 2002 le pays était le premier, avec la Belgique, à légaliser le suicide assisté, tout en le réservant à ceux qui souffrent sans perspective de guérison. La loi ne concerne pas que les personnes atteintes de maladie en phase terminale, mais aussi celles qui souffrent mentalement.

Une fin de vie "digne"

En mai dernier, une jeune femme victime de multiples agressions sexuelles, a pu être euthanasiée. Des psychiatres avaient déterminé que son traumatisme était "insupportable" et "incurable". Elle souffrait d'anorexie, de dépression chronique et d'hallucinations. 

Dans leur lettre, les ministres de la Santé et de la Justice stipulent que ceux qui ont l'opinion d'avoir "accompli leur vie, peuvent, selon des critères stricts, être autorisés à finir leur vie de manière digne".

5.516 personnes ont bénéficié du suicide assisté aux Pays-Bas en 2015, soit 3,9% des décès. 

Le droit de "laisser mourir"

Ailleurs en Europe, la Belgique permet aussi l'euthanasie des mineurs, sous des conditions plus strictes que celles dont peuvent bénéficier les adultes. En France, l'euthanasie et le suicide assisté en sont toujours au niveau de débat et les affaires Vincent Lambert ou Nicolas Bonnemaison ont régulièrement relancé la question. 

Mais la législation n'a pas évolué depuis 2005 et la loi Leonetti. Elle permet au patient de bénéficier du droit de "laisser mourir" grâce à des soins qui peuvent avoir pour effet d'abréger la vie. 

Mélanie Longuet