BFMTV

La police recherche la Youtubeuse Marina Joyce, au coeur d'une théorie du complot en 2016

Marina Joyce dans une vidéo datée du 21 juin 2019.

Marina Joyce dans une vidéo datée du 21 juin 2019. - Capture Youtube

A l'été 2016, une foule d'internautes pensait la jeune femme retenue contre son plein gré et victime de violences. La police a annoncé l'avoir retrouvée samedi soir.

Mise à jour du 11/08/2019: La jeune femme de 22 ans a été retrouvée "saine et sauve", a annoncé samedi soir la police de Haringey. 

"Pouvez-vous nous aider à trouver Marina Joyce, 22 ans, disparue de Haringey? Elle a été vue pour la dernière fois le 31 juillet et signalée disparue à la police le 7 août." A première vue, rien ne distingue cet avis de recherche de la police de Haringey des centaines recensés sur le site britannique Missing People.

Pourtant, si l'on tape le nom de Marina Joyce sur Google, des centaines de résultats apparaissent. Cette jeune femme est une Youtubeuse anglaise qui, comme d'autres vidéastes, parle régulièrement sur sa chaîne de sa vie, d'astuces, de maquillage ou de défis. 

2016: bleus, messages incohérents et Daesh

En juillet 2016, elle s'était retrouvée au coeur d'une gigantesque théorie du complot. Pour certains de ses fans, Marina Joyce commençait à avoir un comportement étrange dans ses vidéos: elle s'exprimait bizarrement, avait un regard fuyant, présentait des bleus et postait des messages incohérents.

Via le hashtag #SaveMarinaJoyce, des internautes tentaient de se mobiliser pour "sauver" la jeune femme de prétendues violences. Un étrange événement organisé par Marina Joyce puis annulé avait même poussé certains à soupçonner l'implication de Daesh. 

La police s'était finalement rendue au domicile de la Youtubeuse et avait écarté toute possibilité de kidnapping. Plusieurs mois plus tard, la jeune femme avait révélé avoir souffert de dépression et remercié ses fans de leur mobilisation.

Son petit ami demande de "ne pas s'inquiéter"

Aujourd'hui, elle semble bel et bien avoir disparu. La police de Haringey, au nord de Londres, a posté un avis de recherche ce vendredi. Elle invite toute personne pouvant avoir des informations à les contacter; un appel émis en parallèle par l'association caritative "Missing People UK".

Au-delà même de sa disparition, un aura de mystère flotte toujours autour de Marina Joyce. Son petit ami Brandon Mehmed a posté dans la nuit de vendredi un samedi un message sur Instagram demandant de "ne pas s'inquiéter".

"S'il vous plaît, ne vous inquiétez pas pour elle car elle va bien (vous avez ma parole)", écrit-il, ajoutant que "tout est géré par des professionnels", contredisant ainsi l'avis de recherche des autorités.

Le compte de son petit ami a-t-il été piraté? Est-il impliqué dans la disparition? Les autorités ont-elles été induites en erreur? Comme en 2016, les théories vont bon train, mais nombreux rappellent que l'avis de recherche existe bel et bien et que la disparition doit être prise avec le plus grand sérieux. La police londonienne a confirmé à la BBC que Marina Joyce est toujours considérée comme disparue.

marina joyce
marina joyce © Instagram
Liv Audigane