BFMTV

Twitter s'enflamme après la prétendue disparition de la youtubeuse Marina Joyce

Capture d'écran de la dernière vidéo "DATE OUTFIT" de Marina Joyce publiée le 22 juillet 2016

Capture d'écran de la dernière vidéo "DATE OUTFIT" de Marina Joyce publiée le 22 juillet 2016 - Youtube

La célèbre youtubeuse anglaise Marina Joyce a soulevé une vague d'émotion ce mercredi sur Twitter. Des dizaines de milliers de fans ont cru que la jeune femme avait été kidnappée et forcée à poster ses vidéos sur la plateforme YouTube.

Grosse frayeur chez les fans de Marina Joyce, la youtubeuse-star beauté anglaise. Plus de 16.500 personnes se sont emparées du hashtag #savemarinajoyce (sauvons Marina Joyce), ce mercredi sur Twitter, pensant que la jeune femme de 19 ans avait été kidnappée, qu'elle publiait ses vidéos sous la menace et qu'elle tentait d'envoyer des messages d'appels à l'aide. 

Internet se transforme en terrain d'investigation pour ados

C'est l'analyse de sa vidéo publiée le 22 juillet sur YouTube qui a suscité l'émotion sur Internet. Tremblante, le regard fuyant: les internautes sont troublés par la vidéo, dans laquelle ils affirment entendre Marina Joyce murmurer "help me" (aidez-moi) en guise de SOS. La rumeur a rapidement enflé sur les réseaux sociaux et a dépassé l'entendement lorsque la youtubeuse a publié un tweet demandant à ses fans de la rencontrer au Bethnal Green, un quartier londonien, à 6h30 du matin le lendemain.

Une rencontre qui aurait dû être filmée et retransmise sur Périscope. Mais mardi matin, la vidéo en question, "Live from Bethnal Green #savemarinajoyce", n'était en fait qu'un écran noir, laissant place à toutes les spéculations. Armes dissimulées dans le décor de ses vidéos, silhouettes mystérieuses ou traces de coups sur son corps: les adolescents sont à la trace du moindre indice pouvant expliquer le changement de comportement de Marina Joyce. 

Un pseudo-drame finalement résolu mercredi après un message de la police indiquant que la jeune femme allait bien, puis par un live de Marina elle-même, qui s’est filmée ce mercredi midi sur Périscope.

Mais ces explications n'ont pas su convaincre tout le monde et les spéculations se poursuivaient sur Twitter mercredi après-midi. Certains expliqueraient son comportement par une éventuelle addiction aux drogues.

D'autres, encore, ont pris cette affaire avec humour, tournant en dérision l'ampleur que l'affaire a prise sur Internet: